Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

En 17 ans, le nombre de fumeurs n'a pratiquement pas baissé en Région Centre-Val-de-Loire

L'ARS vient de publier une étude statistique sur le tabagisme en Centre-Val-de-Loire. On note que le nombre de fumeurs n'a pratiquement bougé, 28% de la population régionale. Le vapotage est aussi un phénomène qui reste marginal.

Le nombre de fumeurs est quasi stable chez nous depuis 2000
Le nombre de fumeurs est quasi stable chez nous depuis 2000 © Maxppp - Florent Moreau/PQR/La Voix du Nord

Centre-Val de Loire, France

L'Agence Régionale de Santé vient de publier une enquête sur le tabagisme en Région Centre-Val-de-Loire, en mettant en perspective les chiffres nationaux. On y parle du nombre de fumeurs, de la cigarette électronique, du tabagisme pendant la grossesse, de l'incidence du cancer du poumon....

On compte 500.000 fumeurs en Centre-Val-de-Loire, soit 28% de la population régionale (24,7% de femmes et 31,4% d'hommes). C'est sensiblement similaire à la moyenne nationale. Chez les jeunes de 17 ans, l'usage quotidien du tabac atteinte 24,5% de la population régionale (25% pour la France entière). L'usage intensif de la cigarette (au moins 10 cigarettes par jour) chez les jeunes de 17 ans est de 5%, comme le reste du territoire.

Depuis 2000, le nombre de fumeurs ne baisse quasiment pas

Premier enseignement de cette étude, c'est qu'en 17 ans et malgré la hausse du tabac, le nombre de fumeurs n'a pratiquement pas baissé. On est passé de 28,9% de fumeurs en 2000 à 32,6% en 2016. On est passé à 27% en 2017 (taux brut), mais selon l'ARS cette cette baisse n'est pas très significative d'un point de vue statistique. En clair, si on enlève les variations à la baisse ou à la hausse, le nombre de fumeurs est resté stable, à 28%. Ces fumeurs consomment en moyenne quotidiennement  12,7 cigarettes par jour. Un fumeur sur 2 en Centre-Val-de-Loire déclare avoir tenté d'arrêter. 

La cigarette électronique, très faiblement utilisée

En Centre-Val-de-Loire, la proportion de personnes ayant déjà expérimenté la cigarette électronique était de 30,5% en 2017, comme la moyenne nationale. Mais seulement 2,2% de fumeurs de la Région déclarent utiliser quotidiennement la cigarette électronique. C'est la cigarette classique qui reste plébiscitée.

Trop de femmes fument encore au 3ème trimestre de grossesse

On note aussi que plus de 33% des femmes avant leur grossesse fument en Région Centre-Val-de-Loire contre 30% pour la France Métropolitaine. Mais surtout on note chez nous une proportion très forte de femmes qui fument au 3ème trimestre de grossesse, 21,9%. C'est 6 points de plus que la moyenne nationale.

Moins de cancer du poumon en Indre-et-Loire

La consommation est le principal facteur de de risque du cancer du poumon. Dans ce domaine l'Indre-et-Loire, sur la période 2007-2016, enregistre des taux de cancers du poumon de 48 cas pour 100.000 habitants (contre 49,3 pour la Région et 51,8 pour la France entière). Chez les femmes 18,7 cas pour 100.000 habitants, c'est sensiblement la même chose qu'au niveau national (17,9).