Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

"On en a ras-le-bol, ras-le-bol !" : grève aux urgences à Laval et à Château-Gontier-sur-Mayenne

-
Par , France Bleu Mayenne

En Mayenne, des urgentistes ont cessé le travail quelques minutes ce jeudi pour dénoncer les conditions de travail et la prise en charge des patients de plus en plus difficile à assurer en toute sécurité.

grève aux urgences à l'hôpital de Laval
grève aux urgences à l'hôpital de Laval © Radio France

Département Mayenne, France

Les urgentistes à Laval et à Château-Gontier-sur-Mayenne en grève. Certains d'entre eux ont débrayé quelques minutes pour dénoncer leurs conditions de travail et la prise en charge des patients, de plus en plus difficile. Un nombre croissant aux urgences, des heures d'attente, des patients "stockés" dans les couloirs, des personnels épuisés. 

On vient au travail avec une boule au ventre", une infirmière de l'hôpital de Laval

"On manque de temps pour prendre soin des patients. Le temps, les locaux, les moyens. On est obligé de courir. On ne fait pas des soins de qualité parce que c'est la bousculade. On n'accepte plus cette situation. On ferme des services. Et derrière on n'arrive plus à placer celles et ceux qui arrivent aux urgences. Alors ils stagnent dans le service, ils sont sur des brancards. Bien-sûr ça pèse sur nos vies. On vient au travail avec une boule au ventre, ça devient difficile" témoignent deux infirmières que nous avons rencontré à Laval. Quelques-unes de leurs collègues sont en arrêt-maladie. 

Les urgentistes de Château-Gontier-sur-Mayenne poursuivent leur grève jusqu'au 17 juin, au moins. Ceux de Laval distribueront des tracts au sein de l'hôpital mardi prochain. A Mayenne, une assemblée générale du personnel se déroulera le 13 juin. Au CHNM, on redoute une fermeture estivale des urgences.