Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

En Auvergne-Rhône-Alpes, le mois sans tabac se passe aussi sur Facebook

mercredi 1 novembre 2017 à 19:22 Par Xavier Demagny, France Bleu Isère, France Bleu Pays de Savoie et France Bleu Saint-Étienne Loire

Pour cette deuxième édition du "Mois sans tabac", les fumeurs qui tentent d'arrêter se retrouvent sur un groupe Facebook d'entraide, de conseils et d'encouragements.

Image d'illustration
Image d'illustration - "Cigarette Graveyard" par Danielle Elder/Flickr

Chambéry, France

Le mois de novembre, c'est le "Mois sans tabac" organisé par Tabac info service. Pour la deuxième année consécutive, les fumeurs sont invités à arrêter la cigarette pendant au moins 30 jours, partant du constat qu'après un mois d'arrêt, on a cinq fois plus de chance de persévérer.

Mais arrêter de fumer, c'est un effort, une épreuve, pour ceux qui fument beaucoup et depuis longtemps. Alors cette année, le mois sans tabac se passe aussi sur Facebook. Pour les fumeurs de la région Auvergne-Rhône-Alpes il existe un groupe (privé) sur lequel il y avait en milieu de semaine plus de 400 membres : c'est une communauté d'entraide qui permet de s'encourager mutuellement.

"Surtout ne pas avoir peur" d'arrêter

"Il manquait un aspect d'entraide" explique Julie Rambaud, coordinatrice du "Mois sans tabac" dans la région Auvergne-Rhône-Alpes. "Ça ne remplace pas le suivi d'un tabacologue, dit-elle, mais l'intérêt c'est de pouvoir échanger, poser des questions. C'est le principe du soutien par les pairs" poursuit Julie Rambaud.

La vidéo de Laurent Berthel dans le groupe "Les auvergnats et rhônalpins du Mois sans tabac" - Radio France
La vidéo de Laurent Berthel dans le groupe "Les auvergnats et rhônalpins du Mois sans tabac" © Radio France - Capture d'écran

Dans les messages beaucoup d'encouragements, comme une vidéo de Laurent Berthel (voir ci-dessous). Vous devez faire partie du groupe pour voir la vidéo. Laurent a 54 ans, il fume depuis sa majorité. Pour cet habitant de Saint-Pierre-d'Albigny en Savoie, c'est la dixième tentative mais depuis trois mois, il n'a pas touché une seule cigarette : "J'ai voulu raconter mon histoire pour inciter les gens parce que je savais que le lendemain, beaucoup allaient essayer d'arrêter. Il ne faut surtout pas avoir peur d'arrêter, au contraire il faut être plus fort."

ECOUTER - Le mois sans tabac aussi sur Facebook (Reportage Xavier Demagny)

Pour le docteur Eric Kelkel, chef du service pneumologie à l'hôpital de Chambéry, c'est une bonne démarche : "Que les fumeurs s'entraident, c'est une bonne chose. Parce que quand on est pas fumeur on n'a pas toujours conscience des difficultés. Un ex-fumeur lui, peut dire comment il a pu faire, dire que ce n'est pas si difficile."

Si vous avez envie d'arrêter il y a aussi le 39.89 pour entrer en contact avec un spécialiste tabacologue.

↓ TÉMOIGNAGE : Laurent, 54 ans, essaie d'arrêter de fumer pour son deuxième "Mois sans tabac" ↓