Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

La Belgique, bon plan pour voir un médecin spécialiste plus vite qu'en France

lundi 12 février 2018 à 5:04 Par Antoine Sabbagh, France Bleu Nord et France Bleu

En Belgique, il faut seulement 10 jours à trois semaines pour obtenir un rendez-vous avec un ophtalmologiste : un délai qui fait rêver côté français. Voilà pourquoi beaucoup de Nordistes passent la frontière pour aller se faire soigner.

Le bâtiment neuf est implanté dans le centre de Comines
Le bâtiment neuf est implanté dans le centre de Comines © Radio France - Antoine Sabbagh

Comines, France

Fernand a fait plus d'une heure de route et s'est levé très tôt à St Pol-sur-Mer près de Dunkerque. "Mais ça en vaut la peine", explique-t-il dans la salle d'attente du centre de consultations spécialisées de Comines en Belgique. "Vous vous rendez compte, _j'ai eu un rendez-vous avec un ophtalmo en 10 jours alors qu'à Dunkerque il faut attendre un an_. Ma femme est venue avec moi et je vais en parler à mes amis".

Reportage d'Antoine Sabbagh

Et voilà comment la consultation d'ophtalmologie se retrouve à accueillir 80 % de patients venus du Nord-Pas-de-Calais. "Ils nous disent tous que les délais sont rapides, que c'est facile de prendre rendez-vous. L'autre jour une patiente française s'était levée à 5h du matin pour venir", raconte l'ophtalomologiste belge en charge de la consultation. En France le délai moyen pour obtenir un rendez-vous est de trois mois.

Des délais de rendez-vous ultra rapides

Ce centre de consultations spécialisées a été ouvert il y a un an et demi par l'hôpital de Mouscron et se défend d'être un "aspirateur à patients français". Guillaume Delbecque le directeur administratif de l'hôpital explique que le centre a été ouvert "pour répondre d'abord aux besoins des habitants du secteur de Comines qui est relativement enclavé. Et en plus Mouscron est situé à plus de 30 minutes de route".

Les patients frontaliers pris en charge par la Sécurité sociale

Une vingtaine de consultations sont proposées, cardiologie, dialyse, néphrologie : l'an dernier 3 500 patients ont été accueillis. Chiffre qui devrait doubler en 2018. Et cerise sur le gâteau pour les Nordistes, s'ils habitent dans les communes frontalières qui ont signé une convention avec la Belgique, ils sont pris en charge par la Sécurité Sociale. Et la consultation d'ophtalmologie ne coûte que 25 euros. Voilà pourquoi à l'accueil du bâtiment cominois on voit autant de Cartes Vitale que de pièces d'identité belges.