Santé – Sciences

En Bourgogne, des chercheurs donnent un cerveau aux caméras de surveillance

Par Valentine Joubin, France Bleu Bourgogne et France Bleu mardi 5 janvier 2016 à 21:13

La caméra intelligente peut suivre notre comportement
La caméra intelligente peut suivre notre comportement - Université de Bourgogne

À l'Université de Bourgogne, une équipe de chercheurs travaille au développement de "caméras intelligentes". Au lieu de stocker simplement les images elles les analysent. Une technologie révolutionnaire pour la sécurité mais aussi pour l'aide à la personne.

Voilà une technologie qui devrait faire gagner du temps aux services de sécurité et de renseignement : les caméras intelligentes. Au lieu de stocker des heures et des heures d'images elles ont la capacité de ne sélectionner que celles qui donnent une information utile. Et dans ce domaine, l'université de Bourgogne est en pointe. Grâce aux recherches du laboratoire d'électronique, d'informatique et d'image (LE2i), ces caméras vont pouvoir être utilisées dans de nombreux secteurs. La sécurité des bâtiments mais aussi l'assistance et l'aide à la personne.

"Les caméras discutent entre elles pour réaliser un but commun"

Des caméras qui mesurent les pulsations cardiaques et repèrent les chutes

Aujourd'hui la plupart des caméras de surveillance sont en quelque sorte des yeux sans cerveau. Les chercheurs de L'université de Bourgogne s'efforcent de leur en greffer un. "A partir des plans du bâtiment on va lui faire comprendre, lorsqu'elle filme,  que cet objet qui se déplace est une personne", résume Christophe Nicolle chercheur du LE2i. Relier en réseau, les caméras intelligentes peuvent, par exemple, profiler des individus en particulier. C'est à dire suivre leur comportement, repérer ce qu'ils achètent ou s'ils commettent une infraction. Mais il y a des applications moins "big brother" notamment dans le domaine de l'aide à la personne. "Les caméras peuvent mesurer les pulsations cardiaques et repérer les chutes. ", explique Julien Dubois,  lui aussi chercheur du LE2i.  En cas d'anomalie et si elles ne voient personne d'autre dans le bâtiment, le système de surveillance peut donner l'alerte aux secours.

Les chercheurs bourguignons et leur "caméra intelligente" - Radio France
Les chercheurs bourguignons et leur "caméra intelligente" © Radio France - Valentine Joubin

Partager sur :