Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Côte-d'Or : un appel pour trouver de nouveaux donneurs de sang

-
Par , France Bleu Bourgogne

Qui veut devenir donneur de sang ? L'etablissement chargé de la collecte note une forte diminution de ses réserves, et lance un appel aux bonnes volontés

Don de sang - Image d'illustration
Don de sang - Image d'illustration © Radio France - Julien Fleury

L’établissement français du sang de Dijon voit arriver le week-end de Pâques  avec un peu d'inquiétude. "La fréquentation générale des Maisons du don et des collectes mobiles est globalement en forte baisse sur l’ensemble du territoire"  précise son communiqué. "Un appel au don est lancé sur toutes les régions françaises afin d’inviter les citoyens à poursuivre leur mobilisation en faveur du don de sang et déclencher un premier don pour ceux qui n’auraient pas encore franchi le pas."

"En raison de la crise sanitaire, les donneurs de sang sont - depuis deux semaines et plus encore aujourd’hui - moins nombreux à fréquenter les 120 Maisons du Don" explique l'EFS de Dijon. "Cette baisse de fréquentation, conjuguée à une offre de collecte qui ne peut se déployer normalement en raison de la difficulté à organiser des événements de collecte dans les universités, dans les entreprises en raison de la généralisation du télétravail et dans les salles municipales très convoitées dans le cadre de la campagne vaccination, entraînent une forte diminution des réserves de sang."

"Cette tendance est par ailleurs marquée par l’impact du weekend pascal qui, avec un jour férié, vient amputer de 10 000 dons supplémentaires le stock national. Les réserves de sang sont aujourd’hui en deçà de la barre des 100 000 poches de sang alors qu’il faudrait qu’elles atteignent 110 000 pour permettre à l’EFS de garantir sa mission auprès des patients de manière sereine."

Un "plasmathon" pour motiver les étudiants et le personnel universitaire

Jusqu'au 12 mai, l'Etablissement Français du Sang de Dijon organise un concours par équipes pour inciter les étudiants et tout le personnel de l'université à donner sang et plasma. C'est le "plasmathon" : le détail se trouve sur cette page internet.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess