Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Retrouvez les résultats définitifs du second tour des Municipales, commune par commune

Tous les résultats
Dossier : Coronavirus Covid-19

En "deuxième ligne", le centre de Sainte-Feyre rééduque les malades du coronavirus sortis de réanimation

-
Par , France Bleu Creuse, France Bleu

Le centre MGEN de sainte-Feyre en Creuse a soigné une trentaine de malades du Covid-19 depuis le début de l'épidémie. Venus du Limousin et du Grand-Est, ils sont tous passés par la case réanimation à l'hôpital. Ils doivent désormais réapprendre à respirer, bouger et manger.

L'équipe qui s'occupe de la rééducation des patients atteints du coronavirus est composée entre autres d’infirmiers, de kinés, d'ergothérapeutes, de diététiciens et d'assistantes sociales.
L'équipe qui s'occupe de la rééducation des patients atteints du coronavirus est composée entre autres d’infirmiers, de kinés, d'ergothérapeutes, de diététiciens et d'assistantes sociales. - Marc Clavel

Le combat contre le Covid-19 ne s'arrête pas à la sortie de l'hôpital. Une fois que les malades ont vaincu le virus, une longue période de rééducation commence. C'est à cette étape que le centre MGEN de Sainte-Feyre a joué un rôle-clé en Creuse. Depuis le début de l'épidémie, il a soigné une trentaine de patients atteints des formes les plus graves, que lui ont envoyés les hôpitaux de Guéret et Limoges.

Tous sont passés par la case réanimation et doivent donc réapprendre à vivre. "Quand vous vous retrouvez un mois alité sans bouger, vous avez perdu tous vos muscles, chaque mouvement est difficile et douloureux. On leur réapprend à marcher, bouger, pédaler", explique Marc Clavel, pneumologue au centre MGEN. Pour que les patients retrouvent leur autonomie, les infirmiers, kinésithérapeutes, psychologues, diététiciennes, ergothérapeutes et assistantes sociales du centre de médecine et de soins de suite et de réadaptation de Sainte-Feyre travaillent main dans la main.

ECOUTEZ : "C'est une montagne à gravir" - Marc Clavel, pneumologue au centre MGEN

Le centre MGEN de Sainte-Feyre a accueilli une trentaine de patients pour les soins continus en post-Covid.
Le centre MGEN de Sainte-Feyre a accueilli une trentaine de patients pour les soins continus en post-Covid. - Marc Clavel

Des patients venus du Grand-Est

Parmi les patients pris en charge à Sainte-Feyre, une partie venaient de Colmar, dans le Grand-Est, zone très touchée par l'épidémie. Leur passage a laissé des souvenirs très marquants au docteur Clavel : "Ces Alsaciens étaient particulièrement sympathiques, ils nous ont écrit ensuite et nous garderons sans doute le contact. Ils ont vécu une expérience peu commune : on a rarement en France la nécessité de transférer des patients intubés et ventilés à 500 ou 700 km de leur lieu d’habitation. C'est une belle histoire d'arriver à faire ça, au niveau d'un pays."

ECOUTEZ : "Ces patients alsaciens ont vécu une histoire peu commune" - Marc Clavel, pneumologue au centre MGEN

En "deuxième ligne" pendant l'épidémie de coronavirus, le centre MGEN de Sainte-Feyre a donc oeuvré en étroite collaboration avec les services de réanimation des hôpitaux Guéret et Limoges - d'où venaient les patients alsaciens. "On avait les compétences pour assurer leur rééducation. Grâce au fait qu'on travaille depuis des années avec Guéret et Limoges, ça s'est organisé en deux coups de téléphone, chacun savait ce qu'il avait à faire", se réjouit le docteur Clavel.

Le centre de Sainte-Feyre n'accueille plus actuellement de survivant du Covid-19 ; le dernier a fini sa rééducation il y a huit jours. Les soignants sont néanmoins prêts à en recevoir de nouveau si nécessaire.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu