Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : 424 décès à l'hôpital en 24h, mais le nombre de malades en réanimation baisse

- Mis à jour le -
Par , France Bleu

Emmanuel Macron est en visite à l'hôpital du Kremlin-Bicêtre pour rencontrer le personnel soignant ce jeudi. La France a enregistré plus de 12.210 morts du coronavirus depuis le début de l'épidémie, et 424 décès dans les hôpitaux en 24h. Le confinement sera prolongé au-delà du 15 avril.

Un soignant examine des radios du poumon au centre hospitalier privé sainte-Marie, à Osny.
Un soignant examine des radios du poumon au centre hospitalier privé sainte-Marie, à Osny. © Maxppp - Alexis Sicard

La France a enregistré 12.210 morts en raison du coronavirus ce jeudi soir, et 424 décès dans les hôpitaux en 24h. Le confinement sera prolongé au-delà du 15 avril, a indiqué l'Elysée mercredi soir. Emmanuel Macron s'adressera aux Français lundi soir, peu après 20h, à la télévision. Le Président s'est rendu ce matin à l'hôpital du Kremlin-Bicêtre, près de Paris, à la rencontre des équipes qui travaillent sur la recherche contre le virus. Il est cet après-midi à Marseille pour rencontrer le professeur Didier Raoult.

Cliquez ici pour actualiser cette page

L'essentiel

Le fil de la journée 

20h : c'est la fin de ce direct, merci à vous de l'avoir suivi. rendez-vous demain matin pour suivre une nouvelle journée d'informations en temps réel. 

19h58 : "Notre stratégie de défense commence à porter ses fruits", affirme le directeur général de la Santé.

19h56 : au total, plus de 23.000 personnes sont sorties guéries de l'hôpital, 2.000 de plus aujourd'hui, renseigne Jérôme Salomon. 

19h52 : le nombre de décès dans les hôpitaux est de 8.044 depuis le début de l'épidémie. Le nombre de décès dans les Ehpad et établissements sociaux est de 4.166, soit un total de 12.210 décès en France depuis le début de l'épidémie, a résumé Jérôme Salomon.

19h49 : dans les Ehpad et les établissements sociaux-médicaux, 31.415 cas ont été confirmés ou sont possibles depuis le début de l'épidémie, révèle Jérôme Salomon, dans 4.897 établissements. 

19h33 : en 24 heures, 369 nouveaux patients ont été admis en réanimation. Pour la première fois, le solde des entrées et des sorties en réanimation est négatif de 82 patients. "On a une très légère baisse des besoins en réanimation, mais nous sommes très prudents", a déclaré Jérôme Salomon. 

19h32 : le directeur général de la Santé annonce que la France a enregistré 424 décès à l'hôpital en 24 heures, pour un total de 12.210 décès en France depuis le début de l'épidémie, hôpitaux et Ehpad confondus. 

19h30 : "Nous sommes face à une situation exceptionnelle qui s'inscrit dans la durée," annonce le directeur général de la Santé Jérôme Salomon, qui commence sa conférence de presse quotidienne.  

19h16 : ce sondage nous apprend également que plus de sept Français interrogés sur dix (72% et 81% chez les 65 ans et plus) pensent qu'il faut "rendre le port du masque obligatoire dans toutes les communes", comme l'ont déjà fait plusieurs d'entre elles.

19h13 : trois Français sur quatre (76%) pensent que le gouvernement leur "a caché la vérité" pour les dissuader de porter des masques de protection contre le coronavirus en raison de la pénurie, selon un sondage Odoxa Dentsu consulting pour franceinfo et Le Figaro. Selon eux, le gouvernement a agi ainsi parce qu'il n'y en avait "pas suffisamment pour les soignants". 23% considèrent au contraire qu'il a été "transparent" en disant ce qui lui semblait juste d'après les éléments scientifiques dont il disposait

19h08 : voici les premières images du déplacement d'Emmanuel macron à Marseille, pour rencontrer le professeur Didier Raoult et ses équipes.

19h03 : on vous le disait tout à l'heure, la France double son plan d'urgence pour faire face à la crise économique et sanitaire, alors que la croissance chute. On vous explique les annonces du ministère de l'Economie dans cet article. 

19h01 : avec l’annulation des portes ouvertes et autres forums d’orientation, les futurs étudiants doivent se débrouiller seuls. C’est une source d’inquiétude pour ceux qui n'ont pas fait leur choix. Certaines initiatives sont lancées pour les aider, comme des portes ouvertes virtuelles dans certains établissements. 

18h59 : en Isère, les contrôles des forces de l'ordre vont également être renforcés ce week-end, pour empêcher les départs. Les locations saisonnières sont également interdites.

18h54 : à Amiens, des détenus de la maison d'arrêt ont organisé une collecte pour aider les soignants du Centre hospitalier universitaire. Près de 1.000 euros ont été récoltés.

18h47 : la justice a suspendu l'arrêté du maire de Sceaux, qui rendait le port du masque obligatoire pour les habitants. Le juge des référés, saisi par la Ligue des droits de l'Homme, a considéré que le recours à une telle mesure n'est "justifié par aucune circonstance locale et porte une atteinte grave à la liberté fondamentale d'aller et de venir et à la liberté personnelle des personnes concernées".

18h32 : le contact avec les proches, les repas de familles, les restos en terrasse, les balades dans la nature, mais aussi le coiffeur, le travail et les collègues ou encore les célébrations religieuses. France Bleu Armorique et France Bleu Breizh Izel ont demandé à leurs internautes ce qui leur manquait le plus depuis le début du confinement. Les réponse sont dans cet article.

18h29 : à Cannes, les syndicats de police alertent sur la situation au commissariat de la ville. Une vingtaine de policiers sont malades du Covid-19. Ils réclament un dépistage massif.

18h25 : c'est confirmé, le tournoi de tennis de Roland-Garros se jouera du 20 septembre au 4 octobre prochains. La date choisie par la fédération française de tennis a été confirmée par le patron de l'ATP.

18h23 : en Cerdagne, une région frontalière avec l'Espagne située dans les Pyrénées-Orientales, plusieurs communes ont décidé de fermer leur frontière avec l'Espagne. Des blocs de béton ont été installés sur les routes. L'objectif est de limiter les allers et venues de touristes catalans pendant la Semaine sainte.

18h20 : en Italie, le nombre de décès et de cas repartent à la hausse. L'épidémie a fait 610 morts de plus en 24h, contre 542 mercredi. 4.204 cas supplémentaires ont été recensés, alors que 3.836 avaient été signalés mercredi. Le nombre quotidien de nouveaux cas est le plus élevé depuis
le 5 avril.

18h17 : le Royaume-Uni a enregistré 881 décès supplémentaires en 24h, portant le total à 7.978 morts, annonce le ministre des Affaires étrangères Dominic Raab. Le virus a officiellement contaminé 65.077 personnes dans le pays.

18h15 : pour rendre hommage aux soignants mobilisés depuis plusieurs semaines dans la lutte contre le coronavirus, la ville de Besançon à décidé d'illuminer en bleu plusieurs de ses bâtiments chaque soir.

18h10 : on vous le disait tout à l'heure, le ministre de l'Intérieur a demandé un contrôle des tarifications demandées aux familles endeuillées dont les cercueils des proches sont entreposées à la morgue de Rungis. On vous explique en détail dans cet article pourquoi cette gestion fait polémqiue.

18h03 : vous le savez, les masques manquent dans la plupart des hôpitaux. Les surblouses aussi. A l'hôpital de Tours, pour les économiser, ces surblouses ne sont pas systématiquement jetées à la sortie de la chambre d'un patient contagieux, et peuvent donc aller contaminer d'autres patients.

17h56 : l'Etat de New York enregistre un nouveau record de morts, mais les hospitalisations sont en baisse, indique le gouverneur de l'état.

17h47 : dans le Grand Est, les contrôles routiers vont être renforcés pour ce week-end de Pâques. Les forces de l'ordre surveilleront particulièrement le respect du confinement, mais également toutes les infractions au code de la route.

17h45 : en Moselle, deux établissements de restauration rapide ont été fermés mercredi par le préfet de la Moselle pour une durée d’un mois. Les règles d’hygiènes et les mesures barrières n’étaient pas respectées. Deux hypermarchés sont en sursis pour les mêmes raisons.

17h31 : les dirigeants et les footballeurs français ont scellé un accord invitant à une baisse "provisoire" des salaires afin de préserver la trésorerie des clubs face à la crise sanitaire du coronavirus. Les salaires seront complétés à la fin de la saison pour les joueurs des clubs qui le veulent.

17h15 : les dépenses "exceptionnelles" de la France pour la santé passent de 2 à 7 milliards d'euros en 2020, indique le ministère de l'Economie.

17h13 : la France prévoit un déficit de 7,6% et une dette à 112% du PIB en 2020, annonce Bruno Le Maire aux Echos.

17h12 : la France relève son plan d'urgence de 45 à 100 milliards d'euros, indique le ministre de l'Economie Bruno Le Maire aux Echos.

17h04 : l'Ardèche durcit également les règles du confinement pour le week-end de Pâques. Les déplacements liés aux achats, les promenades brèves ou l'activité sportive sont limités à un seul adulte, éventuellement accompagné d'un enfant de moins de 16 ans ou d'une personne vulnérable.

17h : en cette période de confinement, de nombreux élus reçoivent des courriers ou des mails de délation, pour dénoncer des voisins qui ne respecteraient pas le confinement. Le maire de Saverne, dans le Bas-Rhin, a écrit à ses concitoyens pour leur demander de s’occuper avant tout d'eux-mêmes.

16h58 : à son tour, le département des Vosges durcit les mesures de confinement. La préfecture a pris deux arrêtés d'interdiction, qui visent les aires de jeux et les rassemblements statiques.

16h53 : "Confinés mais pas résignés" : dans les Vosges, les soignants poursuivent leur combat pour obtenir plus de moyens pour l'hôpital. Ils craignent qu'on les oublie une fois l'épidémie passée, et rappellent qu'ils avaient alertés il y a plus d'un an sur le manque de moyens criant à l'hôpital. 

16h49 : un test de dépistage rapide est en cours de finalisation à Saint-Etienne. Un laboratoire de l’Université, en partenariat avec la société BioSpeedia a mis au point ce test qui détecte la présence d'anticorps dans le sang, anticorps liés à la contamination au Coronavirus.

16h46 : avec le confinement et les repas de famille de Pâques qui passent à la trappe, les ventes d'agneaux sont en chute libre. En Occitanie, la première région ovine de France, la plupart des éleveurs sont inquiets.

16h35 : le Mont-Saint-Michel est devenu une cité fantôme depuis le début du confinement. Une situation qui offre de très belles images des rues vidées de leur touristes, mais qui inquiète profondément les commerçants et les acteurs du tourisme. 

16h32 : avec le confinement, les animaux sont plus nombreux à venir en ville. Exemple à Muret, près de Toulouse, où deux chevreuils ont été filmés en plein centre-ville en train de traverser sur un passage piéton !

16h29 : comme dans de nombreux départements, les restrictions de déplacement se durcissent dans l'Yonne. Le préfet interdit l'accès aux forêts, chemins et pistes cyclables à partir de ce vendredi.

16h21 : Emmanuel Macron est arrivé à Marseille pour s'entretenir avec le professeur Didier Raoult.
Le Président a été accueilli vers 15H45 à l'Institut Hospitalo-Universitaire (IHU) Méditerranée, où travaille Didier Raoult, qui défend le traitement à bas d'hydroxychloroquine.

16h18 : après la détection de plusieurs cas suspects à bord du porte-avion Charles de Gaulle, le bâtiment de l'armée interrompt prématurément sa mission et fait route vers Toulon. La date et les modalités du retour n'ont pas encore été officiellement communiquées par les autorités. Une situation qui plonge les familles dans l'inquiétude.

16h12 : Amélie, 18 ans, s'est portée volontaire sur la plateforme Réserve Civique Covid-19. Cette jeune femme avait commencé un service civique dans l’Ehpad de sa commune de l’Yonne, qui a été interrompu en raison du confinement. Amélie a décidé de s’inscrire sur la réserve civique et a repris du service : elle anime la maison de retraite et installe des visioconférences pour que les pensionnaires communiquent avec leur famille.

16h09 : dans les Pyrénées-Orientales, plusieurs festivals ont été annulés, alors que d'autres sont menacés. La liste dans cet article.

15h59 : le ministre de l'Intérieur demande le retrait des arrêtés, pris par plusieurs maires, sur le port du masque obligatoire. Christophe Castaner demande aux élus concernés de revenir sur leur décision. On vous dit pourquoi dans cet article.

15h55 : 92 associations se tournent vers des rapporteurs des Nations Unies pour alerter sur la situation des plus démunis face à l'épidémie. Les associations demandent au gouvernement de ne pas les laisser tomber.

15h52 : le déplacement du Président auprès du professeur Raoult, qui défend le traitement utilisant de l'hydroxychloroquine, se déroule également sans journaliste. Il s'inscrit dans les consultations que mène le chef de l'Etat, avant son allocution prévue lundi soir.

15h39 : après sa visite à l'hôpital du Kremlin-Bicêtre, près de Paris, sur le thème de la recherche contre le virus, Emmanuel Macron se rend à Marseille cet après-midi, pour rencontrer le professeur Raoult, a indiqué l'Elysée à l'AFP. 

15h38 : en Gironde, l'application numérique Rafael permet aux médecins généralistes de suivre au jour le jour leurs patients suspectés d'avoir le coronavirus ou confirmés. Explications dans cet article.

15h35 : on vous le confirmait ce matin, de nouveaux patients vont être transférés de l'Île-de-France vers des régions moins touchées en TGV sanitaire demain. Ils seront transférés en Nouvelle-Aquitaine : notamment à Périgueux, Bordeaux, Angoulême et Poitiers.

15h30 : le coronavirus a tué une centaine de médecins en Italie, où l'épidémie a fait au total environ 18.000 morts, a annoncé jeudi à l'AFP leur fédération professionnelle.

15h28 : comme de nombreux autres départements, la Dordogne et la Gironde ont vu leur population augmenter juste avant le confinement. Le sentiment des habitants est confirmé par une étude de l'Insee sur les mouvements de population avant et après le confinement. 

15h24 : à Béziers, un homme est mort à son arrivée au commissariat de la ville, après un contrôle de la police municipale. Ce SDF de 34 ans est mort la nuit dernière, dans la cour du commissariat. Il avait été interpellé par une patrouille de la police municipale dans la rue.

15h10 : L'opérateur, OGF, qui gère la morgue de Rungis, prévoit un "forfait de 6 jours" à 159 euros pour "l'admission et le séjour en condition de conservation du cercueil fermé et scellé". La journée supplémentaire est facturée 35 euros. Un espace de recueillement est à disposition des familles, au prix de 55 euros pour "une heure maximum".

15h07 : Christophe Castaner va demander un contrôle a sur la morgue provisoire installée dans un hall du marché de Rungis, réquisitionné pour accueillir les cercueils des victimes du coronavirus. Les tarifs pratiqués par l'opérateur privé qui la gère sont très controversés. Une situation '"anormale", selon le ministre de l'Intérieur.

15h03 : les salariés qui ont démissionné juste avant le confinement parce qu'ils avaient une promesse d'emploi, en CDI ou en CDD, pourront bénéficier de l'assurance chômage, a déclaré Muriel Pénicaud, la ministre du Travail. Elle dit aussi réfléchir à améliorer l'indemnisation des indépendants.

15h01 : cette infographie montre la baisse de l'activité économique en France dans les différents secteurs :

La baisse de l'activité dans différents secteurs.
La baisse de l'activité dans différents secteurs. © Visactu - Visactu

15h : lundi 16 mars, soit la veille du début du confinement, "les dépenses alimentaires ont plus que triplé, par rapport au même lundi de l'an dernier. Puis les dépenses ont chuté avant de se stabiliser", explique le chef du département de la conjoncture de l'Insee à l'AFP.

14h59 : l'Institut note aussi l'évolution de la consommation des Français : la consommation des ménages recule d'un tiers, en raison de la chute des achats de carburants, de véhicules et des vêtements, et des services d'hébergement, de restauration et de loisir.

14h57 : dans sa note, l'Insee estime que la reprise souffrira de contraintes de demande, avec une "baisse probable du revenu des ménages et des entreprises" mais aussi un "climat d'incertitude" peu propice à la consommation ou à l'investissement.

14h55 : En France, l'Insee estime que l'activité économique est actuellement aux deux-tiers de son niveau normal. Et une fois le déconfinement engagé, la reprise "prendra du temps", indique l'institut national de la statistique. 

14h53 : le FMI prévoit "les pires conséquences économiques depuis la Grande Dépression" de 1929 au niveau mondial. "La croissance mondiale va devenir fortement négative en 2020", a déclaré la directrice générale du Fonds monétaire international. Les pays sont confrontés "à une incertitude extraordinaire sur la profondeur et la durée de cette crise", a-t-elle insisté.

14h45 : à l'hôpital du Kremlin-Bicêtre, Emmanuel Macron a applaudi les soignants, comme le font de nombreux Français tous les soirs à 20h. 

14h40 : le président de la République vient rencontrer les équipes impliquées dans la recherche clinique contre le coronavirus. Il découvrira les différents essais cliniques conduits pour identifier des traitements contre le virus. Cette visite se déroule sans journalistes.

14h39 : ce midi, Emmanuel Macron est arrivé au CHU du Kremlin-Bicêtre, près de Paris, avec le professeur Jean-François Delfraissy, président du conseil scientifique du Covid 19.

Le président de la République vient rencontrer les équipes hospitalo-universitaires impliquées dans la recherche clinique contre le Covid-19. À cette occasion, seront présentés différents essais cliniques conduits pour identifier des traitements contre le virus.

14h21 : "Le Premier ministre a passé une bonne nuit et son état de santé continue de s'améliorer en soins intensifs à St Thomas", l'hôpital du centre de Londres où il a été admis dimanche, a déclaré son porte-parole.

14h19 : L'état de santé du Premier ministre britannique Boris Johnson, placé lundi soir en soins intensifs après sa contamination par le coronavirus, "continue de s'améliorer", a indiqué jeudi Downing Street.

14h17 : pour retrouver l'actualité de la matinée, rendez-vous dans cet article.

14h : Bonjour et bienvenue dans ce direct. Nous allons suivre ensemble l'actualité liée au coronavirus ce jeudi après-midi et ce soir.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess