Santé – Sciences

A Libourne, la supérette de la gare vend des cigarettes

Par Loick Guellec, France Bleu Gironde et France Bleu jeudi 4 août 2016 à 6:51

Vente de cigarettes dans un bureau de tabac
Vente de cigarettes dans un bureau de tabac - Maxppp

Depuis mardi, l'enseigne Monop'station de la gare d'Epinal dans les Vosges vend des cigarettes ; mais en gare de Libourne, une supérette quasi similaire est implantée. Cette situation provoque la colère des buralistes.

Cette annonce a mis le feu aux poudres : la supérette Monop'station implantée en gare d'Epinal dans les Vosges vend désormais du tabac. En gare de Libourne, une supérette Casino'shop commercialise aussi du tabac aux côtés des sandwichs, boissons, presse ou des livres. Jusqu'ici cette implantation n'avait pas soulevé d'oppositions particulières. Mais le choix d'Epinal est l'exemple de trop pour les buralistes qui craignent la vente prochaine de cigarettes en grandes surfaces. Ils promettent des actions à la rentrée.

Le combat d'une députée de Gironde

La députée socialiste de Gironde Michèle Delaunay poursuit sa croisade contre le tabac. Egalement présidente de la fédération d'associations Alliance contre le tabac, Michèle Delaunay va déposer une nouvelle proposition de la loi à la rentrée pour durcir le règlement et empêcher les grandes surfaces de vendre des "clopes".

"La vente de cigarettes doit être strictement limitée aux buralistes" Michèle Delaunay

Partager sur :