Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

En Haute-Vienne, des dispositifs pour faciliter la vaccination des plus de 75 ans

-
Par , France Bleu Limousin

Alors que la vaccination a été élargie aux plus de 55 ans, certaines personnes âgées peinent encore à prendre des rendez-vous. Des dispositifs existent pour leur proposer des créneaux ou s'occuper de la prise de rendez-vous. Exemples dans la Haute-Vienne.

Certaines personnes âgées de plus 75 ans ont du mal à trouver un rendez-vous.
Certaines personnes âgées de plus 75 ans ont du mal à trouver un rendez-vous. © Radio France - Emmanuel Claverie

A 87 ans, Camille, habitant de Razès au nord de Limoges s'est fait vacciner il y a deux semaines. Il n'a pas internet, et si sa fille et sa petite-fille ont bien essayé de lui prendre un rendez-vous en ligne, la solution est venue d'ailleurs. "On arrivait pas à me trouver un rendez-vous, puis un jour on m'appelle pour me demander si je veux me faire vacciner, alors bien-sûr !" raconte-t-il avec enthousiasme. C'est la mairie de son village qui a passé ce coup de fil, pour recenser les personnes âgées qui souhaitaient se faire vacciner. 

Aller vers les non-vaccinés, c'est aussi la démarche de la Caisse primaire d'assurance maladie (CPAM). En Haute-Vienne comme partout en France, une cellule spéciale a été mise sur pied il y a maintenant quinze jours. "On se charge d'appeler tous les plus de 75 ans non vaccinés, et on envoie des SMS à ceux qui ont des portables en leur proposant directement un créneau", explique Corinne Aubanel, directrice adjointe de la CPAM de Haute-Vienne. 

On a des créneaux dédiés que l'on propose aux assurés dans les centres de vaccination les plus proches de leur domicile - Corinne Aubanel, directrice adjointe de la CPAM de la Haute-Vienne 

La CPAM a identifié environ 2000 personnes à appeler. Pour le moment, 51% ont été contactées. Les agents de la sécu se retrouvent parfois face à des assurés qui ne décrochent pas. "On déplore un taux de décrochage d'environ 50%, souvent ils craignent le démarchage commercial", explique Corinne Aubanel. En deux semaines, ce dispositif a permis de caler environ 90 rendez-vous. 

Les personnes âgées isolées en ligne de mire

Des agences qui proposent un accompagnement des personnes âgées isolées s'activent aussi. C'est le cas de Bluelinea, qui accompagne environ 2000 personnes dans tout le Limousin. Agés d'en moyenne 80 ans, moins de 30% d'entre eux ont accès à Internet. "On est parti de ce constat et on propose à ceux qui ont des difficultés de le faire gracieusement. Les personnes isolées ne sont parfois pas très mobiles, ça demande du temps pour s'organiser donc c'est une vraie aide pour eux", explique Laurent Levasseur, le président du directoire de Bleulinea. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess