Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

En Haute-Vienne les EHPAD sont prêts à faire face à la Canicule

-
Par , France Bleu Limousin

Les personnes âgées font partie des publics les plus fragiles, en particulier face aux fortes chaleurs. Alors que plus de 40° sont annoncés à Limoges cette semaine, l'EHPAD de Panazol est au petit soin pour ses 86 résidents.

Salle climatisée, ventilateur dans les chambres, boissons rafraîchissantes, nourriture à base de fruits et de légume, l'Ehpad de Panazol est prêt à faire face à l'épisode de canicule.
Salle climatisée, ventilateur dans les chambres, boissons rafraîchissantes, nourriture à base de fruits et de légume, l'Ehpad de Panazol est prêt à faire face à l'épisode de canicule. © Radio France - Delphine-Marion Boulle

Unevague de canicule va s'installer tout au long de la semaine sur l'ensemble de la France. Cela signifie qu'en plus des fortes chaleurs en journée, la température ne baissera que très peu la nuit. Plus de40° sont attendus, à l'ombre, jeudi prochain en Corrèze et Haute-Vienne . Les jeunes enfants, les femmes enceintes ou encore les personnes âgées sont des publics à risque face à cet épisode caniculaire. A l'EHPAD de Panazol tout est déjà prêt pour faire face aux fortes températures et assurer le bien être des  86 résidents. 

Ces derniers sont d'ailleurs regroupés dans les salons et pièces climatisées de l'établissement. Sur les postes de télévisions les messages de prévention  sont diffusés toutes les cinq minutes. On y rappelle les symptômes qui doivent alerter : crampes, fièvre, maux de tête, fatigue, vertiges ou encore propos incohérents. 

Un personnel plus attentif et vigilant pour détecter les signaux d'alerte

Il n'y a pas lieu de stresser pour Emilie, aide-soignante, même si "Forcément on va être beaucoup plus attentif  que d'habitude, être plus vigilant  aux changements de comportement, au fait que nos résidents ne se couvrent pas trop parce qu'ils ont tendance à avoir toujours froid et mettre des vestes même en été" explique-t-elle. D'ailleurs ce n'est pas Denise qui la contredira, elle craint un peu la climatisation mais n'a pas peur de la chaleur "Quand j'étais jeune, que l'on travaillait la terre, _qu'on allait faire les foins avec mes parents, il y avait bien de fortes chaleurs mais on avait l'habitude et ça ne nous faisait rien"_

Alimentation, habillement et hydratation de rigueur

Pour aider l'équipe dans sa tâche, le lieu bénéficie d'un "emploi canicule". Le jeune étudiant va ainsi renforcer les moyens humains pour par exemple distribuer régulièrement à boire aux résidents . D'autres moyens sont mis en oeuvre dès aujourd'hui. Emilie a d'ores et déjà installé avec ses collègues des climatiseurs dans les chambres qui ne sont pas climatisées car la canicule signifie que "la température ne redescendra pas suffisamment pour que les personnes âgées puissent se reposer correctement" explique Stephane Meyer, le médecin coordinateur. L'alimentation est également  adaptée " Il y a plus de fruits, plus de légumes frais plutôt que des choses roboratives" détaille le médecin. Des brumisateurs seront également utilisés régulièrement pour rafraîchir les résidents et l'équipe médicale va veiller à ce qu'ils ne se couvrent pas 

Des climatiseurs et ventilateurs ont été installés dans les chambres de résidents à l'Ehpad de Panazol - Radio France
Des climatiseurs et ventilateurs ont été installés dans les chambres de résidents à l'Ehpad de Panazol © Radio France - Delphine-Marion Boulle

Les personnes vivant à domicile sont en première  ligne 

Celui-ci reste serein quand à l'épisode de fortes chaleurs qui débute ce dimanche. Les EHPAD sont équipés en conséquence , ont des plans à mettre en oeuvre avec des consignes et un personnel formé pour faire face. Il alerte en revanche sur les personnes à domicile, seules, isolées. Elles sont en premières lignes par leur isolement. Voisins, amis, proches : chacun doit s'assurer de leur bien être et leur rappeler ces quelques conseils :

  • Boire beaucoup d'eau
  • Fermer ses volets aux heures les plus chaudes de la journée
  • Aérer la nuit quand les températures retombent un peu
  • Eviter de sortir aux heures chaudes et sortir avec un parapluie ou un chapeau 
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu