Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

EN IMAGES | Maternité du Blanc : la marche des oreilles s'invite à l'Hôtel de ville de Châteauroux

mardi 4 décembre 2018 à 12:26 Par Marie-Coralie Fournier, France Bleu Berry

La Marche des oreilles fait étape à Châteauroux ce mardi, dans son parcours jusqu'à Paris. Ces marcheurs, qui réclament la réouverture de la maternité du Blanc, ont investi l'Hôtel de Ville pendant quelques minutes, pour remettre un courrier au maire.

Les participants de la marche des oreilles devant l'Hôtel de ville de Châteauroux.
Les participants de la marche des oreilles devant l'Hôtel de ville de Châteauroux. © Radio France - MC Fournier

Châteauroux, France

La "marche des Oreilles" passe par Châteauroux ce mardi, sur son trajet entre Le Blanc et Paris pour réclamer la réouverture de  la maternité du Blanc, fermée depuis le mois de juin. Pendant cette étape remarquée, les marcheurs sont passés par l'Hôtel de Ville. Ils sont rentrés dans le hall avec leurs pancartes et ont remis un courrier au maire, Gil Avérous.

Le groupe a été accueilli par le premier adjoint au maire pendant quelques minutes.

Voilà le courrier laissé au maire de Châteauroux. - Radio France
Voilà le courrier laissé au maire de Châteauroux. © Radio France - MC Fournier

Un peu plus tôt dans la matinée, les marcheurs du collectif Cpasdemainlaveille se sont arrêtés devant l'hôpital de Châteauroux, où ils ont été rejoints par quelques gilets jaunes

Après avoir sollicité une rencontre, ils ont obtenu un rendez-vous avec la directrice de l'Agence Régionale de Santé (ARS) fixé au 14 décembre à Orléans.