Santé – Sciences

En Indre-et-Loire, la gastro-entérite est de retour

Par Fabien Fourel, France Bleu Touraine mercredi 26 octobre 2016 à 15:37

Sur la carte du réseau Sentinelles, la gastro-entérite est trés présente en Indre et Loire
Sur la carte du réseau Sentinelles, la gastro-entérite est trés présente en Indre et Loire - Capture d'écran / Réseau Sentinelles

Avec l'arrivée de l'automne et le rafraichissement des températures, la gastro-entérite est de retour en France, et surtout en Indre-et-Loire où le seuil épidémique a été largement dépassé la semaine dernière.

C'est une tradition....ou presque. Chaque année avec l'automne, les températures qui baissent et le temps de plus en plus maussade, les virus font leur arrivée en France. Et parmi-eux, ceux de la gastro-entérite : les norovirus et rotavirus. Le Réseau Sentinelle a dressé sa carte de France des diarrhées (le symptôme le plus courant de la gastro-entérite) grâce aux données fournies par les médecins et l'on remarque qu'elles sont déjà très nombreuses sur le territoire. Et notamment dans notre département, où le seuil épidémique est déjà largement dépassé avec plus de 195 cas pour 100.000 habitants.

Il s'agit du taux de diarrhées le plus important depuis le début des surveillances en 1991. Pour autant rien n'augure une épidémie particulièrement violente pour le réseau Sentinelles, il pourrait en effet s'agir simplement d'un pic automnal qui pourrait redescendre dès la semaine prochaine.

Pour éviter la gastro-entérite : quelques bons gestes

  1. Lavez-vous les mains souvent à l’eau et au savon, et particulièrement après être allé aux toilettes et avant de faire la cuisine ou de passer à table.
  2. Évitez de partager vos couverts ou de la nourriture avec une personne qui a une gastro-entérite.
  3. Ne partagez pas non plus vos serviettes de toilette ou votre brosse à dent

Quand consulter ?

Si malgré tous les bons conseils de la rédaction, vous constatez un des symptômes suivants, n'hésitez pas a consulter votre médecin traitant.

  • Des vomissements ou de la diarrhée qui mènent à des symptômes de déshydratation.

  • L’incapacité d’uriner durant plus de 12 heures.

  • Vomir du sang ou avoir du sang dans les selles.

  • De fortes douleurs abdominales durant plus de 2 heures.

  • Une fièvre de 40 °C ou plus.

Partager sur :