Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

En Mayenne, 300.000 masques distribués dans les boites aux lettres début mai

-
Par , France Bleu Mayenne, France Bleu

C'est une grande première en France. Le Département de la Mayenne a commandé 300.000 masques lavables et réutilisables qui seront, dès le début du mois de mai, distribuées à l'ensemble de la population.

Olivier Richefou, président du département de la Mayenne.
Olivier Richefou, président du département de la Mayenne. © Radio France

Un masque par habitant, c'est la promesse du Conseil Départemental de la Mayenne qui a noué un partenariat avec la société textile TDV Industries. 

La PME mayennaise va démarrer très vite la production de 300.000 masques. L'ensemble du stock sera disponible à la fin du mois. 

Et début mai la distribution pourra commencer explique Olivier Richefou, le président du Conseil Départemental de la Mayenne : "il m'est apparu que cet équipement de protection sera nécessaire quand le déconfinement interviendra. La meilleure façon de les distribuer ce sera dans les boites aux lettres de chaque mayennais. Nous allons solliciter les élus, les communes, et mobiliser des bénévoles, des volontaires. Nous souhaitons livrer dans chaque commune du territoire le nombre de masques correspondant au nombre d'habitants". 

Le patron de l'exécutif départemental mène une autre réflexion, pour les enfants : "un masque pour adulte n'est pas nécessairement adapté pour les enfants. On a une réflexion mais pas de commande opérationnelle pour l'instant. Ce sera nécessaire d'équiper la jeunesse avec un léger décalage". Quand une telle mesure sera effective, la distribution se fera probablement dans les établissements scolaires. 

Olivier Richefou confie enfin à France Bleu Mayenne qu'il a reçu de nombreux appels de ses homologues pour en savoir plus sur cette opération inédite à l'échelle d'un département, l'initiative mayennaise pourrait donc se répéter dans d'autres territoires prochainement. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu