Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

En Mayenne l'hiver s'installe implacablement, la grippe aussi

lundi 2 janvier 2017 à 18:33 Par Germain Treille, France Bleu Mayenne

Le département frissonne depuis plusieurs jours et n'est pas épargné par l'épidémie de grippe.

De plus en plus de cas de grippe (Illustration)
De plus en plus de cas de grippe (Illustration)

Château-Gontier, France

Il fait froid, très froid, ça glace le sang dès qu'on sort dans la rue. La campagne est recouverte d'une fine couche blanche de givre. Sur la route, prudence, des plaques de verglas se forment ici et là. Les gens grelottent et beaucoup toussent, ont des maux de gorge. La grippe s'est invitée en même temps que l'hiver, un grand classique c'est vrai, mais cette année le virus semble plus "agressif" que l'année dernière. Il se multiplie mieux et ça explique la rapidité avec laquelle la transmission se fait. Le seuil épidémique, fixé à 175 cas pour 100.000 habitants, a été nettement dépassé. Nous en sommes à plus de 300 cas pour 100.000 habitants, moyenne nationale.

Selon les dernières statistiques du Réseau Sentinelle, elles remontent à la semaine de Noël, c'est le sud-ouest mayennais qui est le plus touché. Les prochains chiffres seront connus ce mardi 3 janvier et la situation ne devrait pas s'améliorer, la tendance risque d'être à la hausse. Pour rappel, Sentinelle est un dispositif qui fonctionne avec la collaboration de médecins généralistes chargés de surveiller plusieurs indicateurs de santé.