Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les syndicats mayennais ne veulent pas d'un vaccin obligatoire pour les soignants

-
Par , France Bleu Mayenne

Le ministre de la Santé Olivier Véran a évoqué, mercredi dernier, la possibilité de rendre le vaccin contre le Covid-19 obligatoire pour les soignants, si leur couverture vaccinale n'est pas jugée suffisante à la fin de l'été. Pour les syndicats de soignants mayennais, ça ne passe pas.

Les syndicats mayennais refusent que le vaccin contre le Covid-19 devienne obligatoire pour les soignants. (image d'illustration)
Les syndicats mayennais refusent que le vaccin contre le Covid-19 devienne obligatoire pour les soignants. (image d'illustration) © Radio France - Olivier Estran

Face à une campagne vaccinale qui ralentit en france, le gouvernement lance un "appel solennel" aux soignants qui ne sont pas encore vaccinés contre le Covid-19. D'après les derniers chiffres de Santé Publique France publiés le 17 juin, à peine plus de la moitié des personnels des Ehpad ont reçu au moins une première injection. Un chiffre "insatisfaisant" pour Olivier Véran, qui a évoqué, mercredi 23 juin, la possibilité de rendre le vaccin obligatoire pour les soignants dès la rentrée.

Une mesure jugée culpabilisante... 

En Mayenne, cette option fait bondir les syndicats."Encore une fois, on fait culpabiliser les soignants !", lance Frédérique Nay, secrétaire départementale FO Santé. Pour elle, il est primordial qu'ils puissent continuer d'avoir le choix de se faire vacciner ou non. "Surtout qu'ils ont fait beaucoup de concessions pendant cette crise du Covid, donc c'est important qu'ils aient encore le choix. S'ils ont envie de se faire vacciner, ils y vont, et s'ils ne veulent pas, ils ont le droit de ne pas y aller."

...et "injuste"

Linda Ségura-Maingé, soignante dans un Ehpad de Laval et représentante CGT Santé en Mayenne, est déjà vaccinée. Mais elle refuse que le gouvernement l'impose à ses collègues. "Pourquoi les soignants plus que le reste de la population ?", s'interroge-t-elle. "Pourquoi le vaccin ne serait pas obligatoire pour les personnes âgées ? Nous, en Ehpad, les résidents ne sont pas obligés de se faire vacciner alors que c'est une population à risque. Je trouve que c'est injuste. Soit c'est obligatoire pour tout le monde, soit on laisse le choix à tout le monde. Chacun est adulte et doit prendre ses responsabilités tout seul !"

Choix de la station

À venir dansDanssecondess