Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

En Mayenne, une école maternelle exposée à un taux de radon, gaz radioactif, 7 fois supérieure à la normale

-
Par , France Bleu Mayenne, France Bleu

L'école maternelle Gérard Philippe à Laval est exposée à un taux de radon 7 fois supérieure à la normale. Le radon est un gaz radioactif naturel présent dans tous les sols et cancérigène. Un seul bâtiment de l'établissement est concerné.

présence de radon (illustration)
présence de radon (illustration) © Maxppp - Uli Deck/dpa/picture-alliance/Newscom/MaxPPP

C'est le bâtiment A de l'école Gérard Philippe, et lui seul, qui est impacté. On y trouve plusieurs classes et le dortoir, pour la sieste des petits. Des études ont été réalisées du mois de janvier au mois de mai et ont montré une concentration absolument incroyable de radon : 2240 becquerels par mètre cube, le becquerel étant l'unité de mesure de la radioactivité. Au-delà d'une exposition de 300 becquerels, c'est jugé néfaste.

Un taux anormalement élevé

Des résultats peut-être faussés par le confinement avance la municipalité. L'école était fermée, pas d'aération ou presque et le radon s'est alors accumulé. Une nouvelle expertise est en cours. Le maire Florian Bercault est prêt à fermer l'école, le temps nécessaire pour des travaux, et à délocaliser l'enseignement si les résultats sont mauvais. Il a également demandé à l'Agence Régionale de Santé d'enquêter à proximité de l'école, dans la rue du 124ème Régiment d'Infanterie, pour détecter éventuellement d'autres poches de radon. 

Deuxième facteur de risque du cancer du poumon

Ce gaz inodore, incolore est reconnu cancérigène depuis plus de 30 ans. Après le tabagisme, il est le second facteur de risque du cancer du poumon. Une réunion d'information se tient ce mardi soir à 20h à la Salle Polyvalente. Le maire et l'ARS tenteront de rassurer les parents.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess