Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

En Normandie, des doses de vaccin AstraZeneca qui patientent dans les frigos des pharmaciens

-
Par , France Bleu Normandie (Calvados - Orne)

Les médecins libéraux ont débuté la vaccination la semaine dernière, à raison d'un flacon de 10 doses par médecin, par semaine. Mais certains médecins qui les ont commandées ne sont pas venus les chercher. Certains sont en vacances. D'autres attendent d'avoir plus de doses pour vacciner.

Deux doses de vaccin réservées par un médecin caennais, qui n'a pas été les chercher depuis mercredi dernier.
Deux doses de vaccin réservées par un médecin caennais, qui n'a pas été les chercher depuis mercredi dernier. © Radio France - Marc Bertrand

Clara montre deux petits flacons au bouchon rouge, dans le frigidaire de sa pharmacie, dans le centre-ville de Caen. Chacun contient 10 doses de vaccin AstraZeneca. La pharmacienne les a reçu mercredi dernier, correspondant à la commande d'un médecin généraliste. Cinq jours après, personne n'est encore venu les chercher : "Le médecin a été prévenu. Je ne sais pas, peut-être qu'ils ont du mal à gérer l'organisation des rendez-vous. Mais ce n'est pas un grand succès, on va dire. D'ailleurs, on a reçu deux doses par médecin au lieu d'une, je pense que c'est parce qu'ils n'arrivent pas à écouler les AstraZeneca"

Des doses qui dorment dans les frigos des pharmaciens ?

Comme les deux flacons de cette pharmacienne, 200.000 doses du vaccin AstraZeneca dormiraient dans les frigos des pharmacies en France, selon les syndicats de pharmaciens. Les médecins généralistes ont reçu l'autorisation de vacciner les 50-64 ans qui sont les plus fragiles depuis une semaine, ils ont droit à un flacon de 10 doses par semaine pour leurs patients. Mais certains ne sont pas venus les chercher. L'ordre des pharmaciens de Normandie indique aussi que 1500 médecins libéraux avaient commandé des flacons de vaccins pour la semaine dernière. Seulement 1000 en auraient commandé pour cette semaine. 

Un "faux procès" pour le représentant des médecins libéraux

Alors les médecins traînent-ils des pieds pour vacciner ? "C'est un faux procès", répond Antoine Leveneur, de l'union régionale des médecins libéraux : "Beaucoup de médecins généralistes attendent d'avoir 30 ou 40 doses, donc trois ou quatre flacons, pour commencer à vacciner, parce qu'ils se disent que ça ne sert à rien de désorganiser un cabinet médical pendant toute une journée pour vacciner seulement 10 personnes. Avec 30 ou 40 patients, on peut organiser toute une journée de vaccination". Il y a aussi beaucoup de médecins généralistes qui sont encore en congés en ce moment avec les vacances scolaires. Et leurs remplaçants ne se sont pas forcément sentis autorisés à aller chercher les doses à leur place.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess