Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : les Ehpad d'Occitanie se préparent à l'arrivée du vaccin

-
Par , France Bleu Occitanie

C'est ce jeudi 24 décembre que la Haute autorité de santé doit donner son accord pour le début de la vaccination contre le Covid-19 en France. le vaccindoit normalement arriver à la fin de la semaine dans les Ehpad mais rares seront ceux à démarrer la vaccination avant le courant du mois de janvier.

Le gouvernement espère avoir inoculé le vaccin à un million de résidents d'EHPAD en France d'ici à la fin du mois de janvier (photo d'illustration).
Le gouvernement espère avoir inoculé le vaccin à un million de résidents d'EHPAD en France d'ici à la fin du mois de janvier (photo d'illustration). © Radio France - Géraldine Hallot

Dans les Ehpad, ce n'est pas si simple de mettre en place une telle logistique de vaccination en finalement si peu de temps. Didier Carles est le directeur de l'Ehpad Saint-Jacques à Grenade (Haute-Garonne), au nord-ouest de Toulouse et secrétaire national de l'Association des directeurs au service des personnes âgées. Il sait déjà que les conditions d'un début de vaccination ne seront pas réunies ce dimanche

"La précipitation rend les gens sceptiques, voire défiants." - Didier Carles, secrétaire national de l'Association des Directeurs au service des Personnes Âgées

Il envisage, dans son établissement, de tout mettre en place pour la mi-janvier. "Nous manquons d'éléments d'information pour les personnes âgées mais aussi pour nos établissements. Notre médecin coordinateur ne sait pas répondre, par exemple, sur la contagiosité éventuelle des résidents qui auront été vaccinés. Si nous ne voulons pas louper ce moment, il faut le faire convenablement. La précipitation rend les gens sceptiques, voire défiants."

Des établissements pilotes dès dimanche

Certains Ehpad en France seront peut-être pilotes ce dimanche pour administrer les premières doses si la Haute autorité de santé donne son feu vert ce jeudi 24 décembre. Mais, les directeurs insistent sur le fait que le contexte est d'autant plus tendu que pendant les fêtes, ils ont surtout travaillé à permettre aux résidents de rejoindre leurs familles. De plus, les personnels eux aussi prennent des congés et ne seront pas forcément en nombre suffisant pour lancer le début de la campagne de vaccination

Hélène Villars, gériatre au CHU de Toulouse, fait partie de celles et ceux qui travaillent à l'arrivée du vaccin auprès des patients en USLD (unité de soins longue durée) à l'hôpital mais aussi dans les Ehpad. Elle aussi affirme qu'il y a un double enjeu dans cette vaccination : la confiance des personnes âgées et leur consentement ou celui de leurs proches. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess