Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Enfants et écrans : "Préserver les temps d'interactions réelles" pour la pédopsychiatre Violaine Schricke

-
Par , France Bleu Saint-Étienne Loire

Pas d'écrans pour les enfants de moins de 3 ans. C'est le conseil d'experts qu'on entend régulièrement et soutenu ce matin sur France Bleu par la pédopsychiatre Violaine Schricke.

Les enfants de plus en plus soumis aux écrans.
Les enfants de plus en plus soumis aux écrans. © Maxppp - Gaujard Christelle

INTERVIEW - Violaine Schricke

Violaine Schricke, quelles sont les conséquences attribuées aux écrans sur les enfants ?

Chez les moins de 3 ans, cela conduit à des retards de langage et des troubles attentionnels. Chez les plus grands si les écrans sont dans la chambre, cela peut impacter le sommeil, l'attention, la mémorisation. Il y a des milliers d'études et une littérature convergente sur l’impact en fonction de la durée d'expositions.

Qu'est-ce qui a changé entre regarder la télévision trois heures par jour il y a vingt ans et aujourd'hui ? 

A cette époque, les télés étaient dans le salon, en tout cas dans les maisons. Aujourd'hui, les petits sont exposés dans les salles d'attente, dans les transports en commun. Il y a les téléphones et les tablettes des parents, à tous les moments de la journée. 

Pas d'écran avant trois ans, c'est la règle non-négociable ?

Il faut avoir un message clair et ferme. Ce ne sont pas 20 minutes de Tchoupi de temps en temps qui vont avoir un effet sur le langage et l'attention. Les écrans n'ont pas d'effet positif, si ce n'est récréatif à cet âge là. Chez les tout petits c'est addictogène, cela active le système de la récompense en sécrétant la dopamine. La lecture demande de la concentration et c'est moins une satisfaction immédiate.

Les parents doivent donner l'exemple ?

Il faut faire l'effort de conserver les temps avec les enfants où l'on se doit d'être disponibles pour eux en éteignant ou en mettant de coté notre téléphone, notamment pendant les temps de repas. Les enfants imitent leurs parents c'est donc à nous de leur montrer l'exemple et de préserver ces temps d'interactions réelles

Choix de la station

À venir dansDanssecondess