Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Entre épidémie de Covid-19 et déménagement, trois scénarios envisagés au centre hospitalier d'Epinal

-
Par , France Bleu Sud Lorraine

A son tour, le centre hospitalier Emile Durkheim d'Epinal active le plan blanc pour faire face à l'afflux de patients covid. Il doit imaginer toutes les situations pour le déménagement de l'hôpital dans de nouveaux locaux en début d'année prochaine.

Les hôpitaux d'Epinal et de Remiremont déclenchent le plan blanc pour préparer l'afflux de patients covid (image d'illustration)
Les hôpitaux d'Epinal et de Remiremont déclenchent le plan blanc pour préparer l'afflux de patients covid (image d'illustration) © Maxppp - Alexandre Marchi

Comme au CHU de Nancy, le plan blanc est activé au centre hospitalier Emile Durkheim (CHED) d'Epinal et à l'hôpital de Remiremont. Ce lundi 26 octobre, quatre patients se trouvaient en réanimation pour covid au CHED, un en soins intensifs et onze dans les services de médecine. Une situation qualifiée de "raisonnable" par le directeur des deux hôpitaux.

"Actuellement, on a une capacité de 8 places en réanimation", explique Dominique Cheveau. "On peut monter à 12-13 et vraiment au maximum, s'il n'y avait plus aucune maîtrise et que nous étions obligés d'arrêter l'activité programmée, nous pourrions monter à 23 patients." 

18 places de réanimation dans le futur hôpital d'Epinal

Autre sujet que l'hôpital spinalien doit anticiper, c'est son déménagement en janvier prochain. Comment conjuguer déplacement des services et des patients et aggravation possible de l'épidémie ? "Nous avons préparé trois organisations : une avant le déménagement, une pendant le déménagement et une après le déménagement", indique Dominique Cheveau. "Et on a travaillé avec les autres établissements pour qu'ils puissent venir en soutien si cela leur est possible, notamment Remiremont qui dispose d'une unité de soins intensifs. On travaille aussi bien sûr en lien avec le CHU de Nancy qui est notre établissement référent." 

Le nouvel hôpital d'Epinal, qui doit accueillir ses premiers patients le 18 janvier 2021, comptera 18 lits de réanimation

Choix de la station

À venir dansDanssecondess