Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Une seconde vie pour le matériel médical à Évreux avec Envie Autonomie

L'association Envie Autonomie a inauguré cette semaine à Évreux son premier centre de production et sa deuxième boutique en Normandie. Le matériel médical y est recyclé par des salariés en réinsertion avant d'être proposé à la vente jusqu'à 70% moins cher que le neuf.

À l'atelier, les fauteuils roulants sont entièrement démontés, reconditionnés et aseptisés avant d'être proposés à la vente
À l'atelier, les fauteuils roulants sont entièrement démontés, reconditionnés et aseptisés avant d'être proposés à la vente © Radio France - Laurent Philippot

Acheter des vêtements dans une friperie, un four ou une machine à laver d'occasion, les Français s'y mettent de plus en plus. Il est désormais possible d'acheter du matériel médical recyclé à Évreux, où l'association Envie Autonomie a inauguré ses locaux mardi 16 février. Des locaux où du personnel en réinsertion reconditionne fauteuils roulants, lit médicalisés ou sièges de douche avant de les vendre aux particuliers. L'association a récolté près de huit cents dispositifs médiaux dans des EHPAD, des cliniques ou chez des particuliers,"du matériel qui allait être jeté" explique Jean-Paul Raillard, le président de la fédération Envie, plus connue pour le recyclage d'appareils électroménagers, "c'est autant de gagné sur les ressources terrestres avec un vrai projet écologique derrière et aussi des économies pour la sécurité sociale" ajoute-t-il.  

Des lits médicalisés, des fauteuils, des déambulateurs, des lève-personnes, 800 dispositifs médicaux sont entreposés dans la réserve
Des lits médicalisés, des fauteuils, des déambulateurs, des lève-personnes, 800 dispositifs médicaux sont entreposés dans la réserve © Radio France - Laurent Philippot

C'est du matériel reconditionné, remis en état, homologué - Jean-Paul Raillard

Les locaux ébroïciens d'Envie Autonomie, situés rue Gay-Lussac, sont aussi un centre de production de matériel reconditionné, destiné à alimenter les boutiques normandes de l'association, à Alençon et désormais à Évreux. En un peu mois de six mois, une centaine a trouvé preneur dans l'Orne. 

Un centre de production

Dans l'atelier, il y a Christophe d'Ambert de Serilhac, le chef d'atelier, "mon rôle c'est d'accompagner le personnel dans le démontage, le nettoyage et le remontage, le reconditionnement et l'aseptisation" explique-t-il et pour l'instant, un premier salarié, Jean-Paul Frémont, pas mécontent d'avoir retrouvé du travail après trois ans de chômage. Avant il travaillait dans le secteur du bâtiment et aujourd'hui, en trente minutes, il démonte un fauteuil entièrement. 

Après trois ans de chômage, Jean-Paul Frémont est le premier salarié embauché. Il est chargé du démontage des fauteuils
Après trois ans de chômage, Jean-Paul Frémont est le premier salarié embauché. Il est chargé du démontage des fauteuils © Radio France - Laurent Philippot

REPORTAGE - Visitez l'atelier de reconditionnement d'Envie Autonomie à Évreux

Dans les deux à trois ans à venir, l'association espère bien ouvrir un magasin à Rouen, au Havre ou à Caen. D'ici début mars, trois salariés en réinsertion devraient être embauchés à Évreux pour un contrat de maximum deux ans car Envie Autonomie a aussi une dimension sociale :

Le président de la fédération Envie, Jean-Paul Raillard, vise une dizaine d'emplois à Évreux

Un matériel revendu à prix sacrifié

Franchir le pas pour acheter du matériel de seconde main, "c'est de l'économie, mais pas de l'économie au rabais" incite Jean-Paul Raillard. Dans la salle d'exposition, des dizaines de dispositifs médicaux attendent le visiteur : un siège de baignoire pivotant à 55 euros, un scooter de mobilité à 500 euros, un fauteuil roulant manuel à 189 euros ou un cadre de marche à 20 euros. 

Une partie du matériel médical proposé dans le "show room" du magasin d'Envie Autonomie à Évreux
Une partie du matériel médical proposé dans le "show room" du magasin d'Envie Autonomie à Évreux © Radio France - Laurent Philippot

Le lieu est ouvert à tous et "il y aura une personne pour les aider à choisir" précise Jean-Paul Raillard, avec à la clé, une économie conséquente : "Nos produits reconditionnés sont 50 à 70% moins cher que le neuf" détaille Stève Landelle, le responsable d'Envie Autonomie Normandie, un avantage certain "pour les personnes qui ont de petites pensions, ou très peu de remboursement ou un double appareillage"

Stève Landelle et ses équipes proposent toute gamme de dispositifs médicaux
Stève Landelle et ses équipes proposent toute gamme de dispositifs médicaux © Radio France - Laurent Philippot

Envie Autonomie propose aussi ce matériel à la location. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess