Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Puy-de-Dôme : à Lezoux, le coronavirus tue de nouveau en Ehpad

-
Par , France Bleu Pays d'Auvergne

Alors que les visites ont été autorisées dans les Ehpad depuis lundi, les établissements pour personnes âgées souffrent toujours autant du coronavirus. Nouvelle illustration à l'Ehpad Saint-Joseph, à Lezoux (Puy-de-Dôme), où l'on a appris le décès de deux nouveaux résidents

L'EPHAD Saint-Joseph de Lezoux
L'EPHAD Saint-Joseph de Lezoux

Les Ehpad d'Auvergne payent un lourd tribut de la crise sanitaire du coronavirus. Quinze personnes sont décédées à Lempdes, dans le Puy-de-Dôme depuis le début de l'épidémie chez les résidents. On a appris ce mardi que 12 personnes sont décédées à Lezoux, information confirmée par le directeur de l'établissement Bruno Fontlup. 

A Lezoux, 83 résidents sont logés dans cet Ehpad Saint-Joseph. Mercredi, ils ont tous été testés. Et le résultat est aussi tragique : 31 ont contracté le Covid-19. Même si aucun d'entre eux n’a été hospitalisé, ils sont tous confinés dans leurs chambres Et 17 sont porteurs asymptomatiques. « Ces résidents sont confinés dans leurs chambres. »

22 salariés testés positifs

Les personnels ont également du être testés. Autre chiffre tragique : 22 salariés ont été testés positif au Covid-19 et sont en arrêt de travail sur un total de 60 salariés, ce qui, dans la situation actuelle, est aussi un coup dur pour cette structure. Pour assurer leurs tâches au quotidien, des soignants venus de Thiers, Beaumont ou encore Clermont-Ferrand sont venus donner un coup de main. Ce mardi après-midi, « une équipe mobile va venir tester le personnel », indique Bruno Fonlupt. 

Dans ce contexte, on comprend bien que les visites de résidents doivent se dérouler dans des conditions sanitaires strictes. "On évite que les gens rentrent dans l'établissement, pour éviter que le virus ne rentre. Cela ne l'empêche pas de rentrer, cependant" explique le directeur, qui remarque la baisse de moral des résidents. _"_Ils ont du mal avec le confinement" explique-t-il, appelant aussi les familles "à être compréhensives", en ce temps de pandémie. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess