Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Épidémie de bronchiolite en Ile-de-France : les urgences pédiatriques de l'hôpital Debré saturées

mercredi 5 décembre 2018 à 16:09 Par Martine Bréson, France Bleu Paris et France Bleu

Les urgences de l'hôpital Robert Debré à Paris ont dû faire face la semaine dernière à une épidémie de bronchiolite qui a touché essentiellement des bébés de moins d'un an, indique l'AP-HP, ce mercredi. Sur tous les établissements franciliens, la hausse du nombre de cas, par jour, est de +18%.

Bébé hospitalisé pour une bronchiolite.
Bébé hospitalisé pour une bronchiolite. © Maxppp - Gilles WIRTZ

Paris, Île-de-France, France

Cette année (2018) l'épidémie de bronchiolite est particulièrement sévère. Elle a touché un très grand nombre de jeunes enfants, en particulier des bébés de moins de un an, indique dans un communiqué publié ce mercredi, l'Assistance publique Hôpitaux de Paris (Ap-HP). 

Les urgences pédiatriques de l'hôpital Debré ont été débordées la semaine dernière. Des enfants durement touchés ont du être réorientés vers d'autres établissements pédiatriques d'Ile-de-France. La situation est revenue à la normale dimanche dernier. 

Les urgences pédiatriques ont connu un nombre très élevé de passages à partir du mardi 27 novembre, "avec un pic à 370 passages le vendredi 30 novembre 2018 et une moyenne de 350 passages quotidiens pendant la semaine du lundi 26 novembre 2018 au dimanche 2 décembre 2018".

"L’épidémie de bronchiolite semble particulièrement sévère cette année 2018 avec un  pic, atteint depuis la fin de la semaine dernière, plus élevé que les années précédentes", précise l'AP-HP. 

Le pic épidémique de bronchiolite devrait encore durer dans les prochains jours.