Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Ercheu, petite commune de la Somme cherche médecin désespérément

-
Par , France Bleu Picardie, France Bleu

Depuis près de deux ans Ercheu, 820 habitants dans l'est de la Somme, près de Roye, est privé de docteur depuis que le dernier est parti à la retraite. Cela fait plusieurs mois que la mairie recherche un généraliste. Sans succès, malgré la construction d'un cabinet flambant neuf.

Illustration - le dernier médecin d'Ercheu est retraité depuis près de deux ans
Illustration - le dernier médecin d'Ercheu est retraité depuis près de deux ans © Maxppp - Maxppp

Ercheu, France

Petite commune cherche médecin désespérément ! Depuis près de deux ans Ercheu, 820 habitants dans l'est de la Somme, près de Roye, est privé de docteur depuis que le dernier est parti à la retraite. Cela fait plusieurs mois que la mairie recherche un généraliste. Sans succès. Et pourtant Ercheu met le paquet pour attirer la perle rare. 

Reportage France Bleu Picardie à Ercheu, commune qui "traque" un médecin

Si un médecin décide de poser ses valises à Ercheu ce sera dans un cabinet flambant neuf. La commune investit en effet plusieurs centaines de milliers d'euros pour ce cabinet médical, un autre pour deux infirmières, un bureau de poste neuf et une supérette en un seul et même endroit. "Tout sera prêt d'ici la fin de l'année", explique le maire, François Lamaire. 

Ce que l'on en déduit c'est que les médecins veulent faire leur 35 heures

Reste que pour l'instant, le cabinet médical sonne le creux. Rien n'y fait. Ni les petites annonces, ni les messages sur les réseaux sociaux lancés par la commune. "Ce que l'on en déduit c'est que les médecins veulent faire leur 35 heures, travailler dans des cabinets ou dans des hôpitaux et ne veulent plus s'occuper de paperasserie", souffle le jeune élu qui reste malgré tout optimiste : "On est têtus ici ! On va trouver une solution". 

Je me suis retrouvée avec 22 de tension

En attendant, la situation est parfois compliquée pour les habitants et les habitantes de la petite commune. Ils sont obligés pour beaucoup, comme Michel, 71 ans, de se rendre à Nesle. "Sept kilomètres aller, sept retour, cela fait quatorze kilomètres", constate le septuagénaire qui s'inquiète surtout pour les personnes encore plus âgées que lui. "Il faut que ces personnes aient de l'aide, et l'aide c'est un médecin". 

Danielle, elle, n'a plus de voiture et plusieurs fois, elle a dû renoncer à se soigner faute de médecin sur place. "Le mois dernier, alors que je devais renouveler mes cachets pour la tension, je suis resté une semaine sans médecin et je me suis retrouvée avec 22 de tension", raconte-t-elle. Et de s'inquiéter aussi pour ses "petits-enfants. Si il leur arrive quelque chose, pas de médecin, rien. C'est vraiment un problème." 

En attendant peut-être de dégoter la perle rare la mairie va faire appel à la communauté de communes du Grand Roye pour dépêcher à Ercheu un médecin qui viennent tenir une permanence.