Santé – Sciences

Essai thérapeutique à Rennes : le patient décédé était un artiste morbihannais

Par Laetitia Cherbonnel, France Bleu Armorique et France Bleu mardi 19 janvier 2016 à 19:38

Le laboratoire Biotrial à Rennes
Le laboratoire Biotrial à Rennes

L’homme décédé dimanche à la suite d’un essai clinique à Rennes habitait dans le Morbihan à Guilliers entre Mauron et Ploermel. La victime était un artiste peintre et musicien.

Ce morbihannais aurait eu 50 ans en avril prochain. Il s'était installé il y a une quinzaine d'année dans cette petite commune de 1600 habitants. Corse d'origine, il était revenu en Bretagne sur les terres de son épouse. Artiste peintre, il exposait ses créations dans la région de Ploërmel : des toiles, des lithographies, des reproductions. Il était aussi connu dans la commune pour sa musique. Il avait proposé à l'ocassion de la fête de la musique une soirée piano, un concert de jazz il y a une dizaine d'années avec son frère dans une ancienne forge de Guilliers . Il proposait aussi ses compositions sur Internet.

Dans la commune, les élus veulent respecter la douleur de cette famille discrète. Ici, tout le monde a entendu parler du drame des essais cliniques "mais on était loin d'imaginer que c'était l'un de nos concitoyens" avoue un élu. La nouvelle s'est répandue très vite par le bouche à oreille. Les habitants sont sous le choc de cette mort brutale et certains sont aussi surpris de sa participation à un essai clinique, lui qui semblait attaché à la médecine douce.

La victime était père de 4 enfants dont le plus jeune adolescent est scolarisé dans le département.