Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Etes-vous prêts pour le mois sans tabac ?

-
Par , France Bleu Cotentin

Le personnel des hôpitaux de la Manche mène des actions depuis début octobre pour inciter les fumeurs à se lancer dans le mois sans tabac, qui commence le 1er novembre.

Après 30 jours d'arrêt, c'est cinq fois moins de chance de s'y remettre.
Après 30 jours d'arrêt, c'est cinq fois moins de chance de s'y remettre. © Radio France - Mahaut de Butler

Manche, France

"Nous, on est là pour rendre service, pour aider à atteindre l'objectif que vous avez envie d'atteindre." Emmanuelle Carretey est infirmière tabacologue à l'hôpital du Cotentin. En ce vendredi d'automne, emmitouflée dans une parka pour résister aux assauts du vent, elle distribue des kits "1 mois pour arrêter" sur le marché de Valognes. A l'intérieur : un calendrier avec des conseils quotidiens, un compteur pour calculer les économies réalisées, des astuces pour chasser le stress... 

Dans les allées du marché, certains passants déclinent, d'autres lancent fièrement qu'ils ont arrêté il y a bien longtemps, mais évoquent un voisin, une cousine encore accro au tabac... "On connaît quelqu'un mais il est têtu," soupire une dame. Suggestion espiègle de l'infirmière : "Vous mettez le kit dans sa boîte aux lettres, anonymement, c'est un _cadeau bienveillant_."

Cette année c'est la bonne

Le mois sans tabac permet de tester l'arrêt de la cigarette pendant trente jours, au cours desquelles les professionnels sont aussi plus disponibles. L'accès aux consultations de sevrage tabagique est facilité. Cette initiative existe depuis quatre ans, et devient un vrai rendez-vous pour les fumeurs selon Emmanuelle Carretey, qui explique : "les gens se disent, je sais qu'au mois de novembre je vais rencontrer les tabacologues, peut-être que l'année dernière ça n'a pas fonctionné mais cette année c'est la bonne."

Novembre, mois de l'accompagnement

Peut-être la bonne année pour Mathieu. "Ça fait maintenant quinze ans que je fume, raconte le trentenaire. Je suis allé au stand faire un test de souffle, et récupérer une ordonnance pour les patchs." Le sésame pour se procurer des substituts à la pharmacie. Gomme à mâcher, patchs... il existe désormais de nombreuses solutions pour se sevrer en douceur. Ce sera la deuxième tentative pour Mathieu, qui compte profiter de l'accompagnement personnalisé du mois sans tabac pour être certain d'en finir pour de bon. 

Plusieurs ressources en ligne : le site internet Normandie sans tabac sur lequel sont répertoriées toutes les actions dans la région, ainsi que le site de Tabac Info Service.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu