Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Evron : l'IFAS, l'institut de formation d'aide soignants, va fermer

mardi 30 janvier 2018 à 6:01 Par Germain Treille, France Bleu Mayenne

Cette formation était hébergée au lycée Raoul Vadepied depuis 5 ans. Une nouvelle qui tombe le jour de la grève du personnel des EHPAD.

photo d'illustration
photo d'illustration © Maxppp - maxppp

Évron, France

Pour un aide soignant, une aide soignante, les maisons de retraite représentent l'un des meilleurs débouchés pour une première embauche. Alors, si cette formation, dans les Coëvrons, disparaît, c'est parce que, d'une part, elle ne fait plus le plein de candidats, 24 places par an, et d'autre part parce que le métier est peu attractif. 

C'est ce que constate, désolée, Frédérique Nay, elle est chargée des questions sociales à Force Ouvrière : "le métier n'attire plus. Les jeunes se disent 'mais c'est ça le job? j'arrête, ça ne m'intéresse pas'. On nous apprend des choses et on ne nous donne pas les moyens humains et financiers pour les appliquer. Il y a des salaires de misère, en début de carrière, c'est au niveau et même en-dessous du Smic. Ce n'est pas normal. Au bout de 15 ans, c'est 1.500 euros. Financièrement, il n'y a aucune reconnaissance, je vous le garantis"

Un IFAS surdimensionné et concurrencé par ceux de Mayenne et Laval

Contactée, la direction de l'établissement d'Evron confirme la suppression de la formation cet été. La Région Pays de la Loire et l'ARS, l'Agence Régionale de Santé, ont récemment dressé un état des lieux de cet IFAS, en gros une structure surdimensionnée par rapport aux besoins du territoire et concurrencée par des formations identiques à proximité, à Mayenne, Laval et au Mans. Le lycée Raoul Vadepied demande aux éventuels candidats de se rapprocher des autres IFAS du département.