Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

EXCLU - Quatre cas de Covid-19 détectés au tribunal judiciaire de Toulon

-
Par , France Bleu Provence

Quatre personnels de justice œuvrant au sein du tribunal judiciaire de Toulon ont été testés positifs au Covid-19 selon un dernier bilan établi ce mardi. L'Agence régionale de Santé ne préconise pas de dépistage massif, ni de mise en quarantaine.

4 personnes testées positives au Covid-19 au tribunal judiciaire de Toulon
4 personnes testées positives au Covid-19 au tribunal judiciaire de Toulon © Maxppp - F. Muller

C'est un magistrat qui a donné l'alerte la semaine dernière. Il était en effet fiévreux depuis quelques jours et présentait des symptômes évocateurs du Covid-19. Il s'est donc fait tester. Un test dont le résultat est revenu positif jeudi dernier. Il a immédiatement prévenu la présidente du tribunal judiciaire, d'autant que la semaine précédente, ce même magistrat avait tenu deux audiences.  

Une trentaine de personnes serait donc concernée. Mais selon un dernier bilan établi ce mardi, ce sont pour l'instant quatre personnes qui ont été testées positives : un juge, un magistrat placé, un auditeur de justice et un huissier. "La présidente du tribunal judiciaire de Toulon s'est évidemment rapprochée de l'Agence régionale de santé pour suivre ses préconisations" confirme le procureur de la République de Toulon, Bernard Marchal. Ces préconisations écartent un dépistage massif et une mise en quarantaine.

Les avocats sont informés de la situation par le biais de leur bâtonnier qui indique dans un courrier adressé à ses confrères que "la seule conséquence visible de cette contamination, heureusement très partielle, est le retour à la publicité restreinte des audiences correctionnelles auxquelles seules les parties au procès pénal pourront assister, comme cela était le cas pendant le confinement et même un peu après." L'activité est de toute façon très réduite au sein du tribunal judiciaire à cette époque de l'année.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess