Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

Confinement : l’interdiction de fréquentation de certains lieux publics étendue dans le Cantal

-
Par , France Bleu Pays d'Auvergne

Face au relâchement d'une partie de la population qui passe outre les mesures de confinement, la préfecture du Cantal durcit et étend l’interdiction de fréquentation des lieux ouverts au public.

La place de l'Hôtel de ville à Aurillac
La place de l'Hôtel de ville à Aurillac © Maxppp - PIERRE AUGROS

Par décret du 27 mars 2020, le Premier Ministre a prolongé jusqu’au 15 avril 2020 les mesures de confinement prises pour limiter la propagation du coronavirus. Pour que le dispositif de confinement soit efficace, les sorties du domicile doivent être limitées aux déplacements professionnels et aux sorties exceptionnelles pour motif personnel réduites au strict nécessaire, et répondant aux nécessités mentionnées sur l’attestation de déplacement dérogatoire. 

Or il a été constaté, des regroupements de personnes dans les lieux publics à certains endroits du territoire cantalien. Dans ce contexte, afin de garantir l’effectivité des mesures de limitation de circulation des personnes, le préfet du Cantal a pris un arrêté en date du 7 avril 2020 afin d’étendre et de préciser l’interdiction de fréquentation des lieux ouverts au publics

Toute présence piétonne, cycliste ou motorisée est interdite dans les lieux suivants jusqu’au 15 avril 2020 (à l’exception des professionnels dont l’activité nécessite l’accès à ces lieux) : 

  • Plans d’eau, y compris les berges, promenades et plages autour de ceux-ci 
  • Les berges des cours d’eau 
  • Les chemins de randonnée
  • Les forêts
  • Les parcs et jardins ouverts au public
  • Les aires de jeux
  • Les terrains de sport urbains

Amende de 135 euros

Par ailleurs, l’accès aux jardins familiaux ou ouvriers reste possible pour les seules nécessités liées aux cultures potagères, dans le strict respect des mesures barrières et sur présentation d’une attestation de déplacement dérogatoire pour motif "déplacements brefs, dans la limite d’une heure quotidienne et dans un rayon maximal d’un kilomètre autour du domicile". Toute infraction à ces obligations est passible d’une amende forfaite de 4e classe d’un montant de 135 €. Le préfet du Cantal en appelle à la responsabilité de chacun pour que les mesures de confinement soient strictement respectées, afin de limiter la propagation du coronavirus.  

Les sorties indispensables à l’équilibre des enfants et à l’activité physique individuelle sont autorisées : 

  • Dans les espaces ouverts
  • A proximité du domicile, dans la limite d’une heure quotidienne et dans un rayon maximal d’un kilomètre autour du domicile
  • Dans le respect des gestes-barrières et en évitant tout rassemblement
  • Sur présentation de l’attestation de déplacement dérogatoire indiquant l’heure de sortie. (une seule attestation de déplacement dérogatoire suffit pour un adulte avec des enfants.) 

Les activités physiques en groupe, la pratique du vélo comme activité physique et les pique-niques entre amis sont donc interdits.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu