Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Face à l'accélération de l'épidémie en Normandie, la sous-préfecture d'Argentan intensifie ses contrôles

-
Par , France Bleu Normandie (Calvados - Orne)
Flers, France

Alors que le rythme de contamination accélère Normandie, plus rapidement qu'à l'échelle nationale, la Sous-Préfecture d'Argentan recommence à contrôler les marchés. Ce mercredi 2 septembre, la sous-préfète Christine Royer était sur celui de Flers pour vérifier que les habitants portent le masque.

Les policiers municipaux veillent au respect du port du masque sur le marché de Flers
Les policiers municipaux veillent au respect du port du masque sur le marché de Flers © Radio France - Marianne Yotis

Après le marché d'Alençon, c'est au tour de celui de Flers d'être contrôlé. Même si le département de l'Orne n'est pas le plus touché par l'épidémie de Coronavirus, les autorités restent vigilantes avec les retours de vacances et surtout la hausse du taux de positivité des tests en Normandie. 

Les policiers, qui font surtout de la prévention dans le cadre de leurs patrouilles quotidiennes. Ils constatent que le port du masque est plutôt accepté. 

"C'est très bien respecté dans l'ensemble, on fait juste un petit rappel préventif dès fois mais en général ça se passe bien. Notre présence suffit souvent à rappeler que le masque est obligatoire à ceux qui oublient ou qui sont un peu réticents", explique Christophe Puppeto, responsable de la police municipale de Flers. 

Une habitude pour la population

Sur la place où se tient le marché de Flers, les habitants ont pris l'habitude de porter le masque depuis qu'il est devenu obligatoire. Nicole, qui vient régulièrement au marché a pris l'habitude de le porter sur place, et même en général, quand elle se trouve dans un endroit fréquenté. 

"De toutes façons on a pas le choix il faut respecter parce qu'il y a quand même un danger. Si on ne le mets pas et qu'on est infecté sans le savoir ça va faire boule de neige", raconte-t'elle.

Pour les commerçants, porter le masque est devenu un réflexe pour certains et les clients sont même conscients du risque de transmission. Il y a toujours quelques oublis mais certains commerçants, comme Mustapha gardent quelques masques en réserve pour prévenir ce risque. Mais sur ce marché, ces personnes restent une minorité. 

"Sur un marché qui n'est pas très grand comme celui de Flers, les gens respectent très bien le port du masque. Le risque est surtout sur des grands marchés régionaux comme Angers, Laval ou encore Rouen qui brassent les gens parfois sur 100 kilomètres. Là les gens font moins attention et c'est sur ça qu'il faudrait travailler", constate Mustapha. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess