Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Face au coronavirus, des "drive tests" se multiplient en Limousin

-
Par , France Bleu Limousin

Afin de réduire au maximum le risque de contamination au Covid-19, les laboratoires d'analyses et de biologie médicales du Limousin viennent en renfort des hôpitaux pour effectuer des dépistages. Ils ont mis en place des "drive" pour que les automobilistes ne sortent pas de leur voiture.

Des "drive test" se sont mis en place à l'extérieur de laboratoires en Limousin pour dépister les personnes à risques au Covid-19.
Des "drive test" se sont mis en place à l'extérieur de laboratoires en Limousin pour dépister les personnes à risques au Covid-19. - Astralab

Depuis le 24 mars, des "drive test" se sont multipliés en Limousin. Les laboratoires d'analyses médicales Astralab qui ont des antennes à Limoges, Guéret, Saint-Junien, Ussel, Objat et Brive, ont installé une toile de tente à l'extérieur des laboratoires afin de réaliser des dépistages du Covid-19. Un "drive test" va prochainement voir le jour à Aubusson également. Il en va de même pour le laboratoire d'analyse de biologie médicale Biolyss, qui a installé des "drive test" à Limoges Ester et à Guéret. Des tests rapides, effectués en moins de 15 secondes, qui permettent d'éviter les contacts entre patients et donc les contaminations potentielles.

Ces "drive" fonctionnent uniquement sur rendez-vous, avec prescription médicale d'un médecin. Seuls les personnels de santé qui ont des symptômes évocateurs de Covid-19, les personnes à risques graves, les femmes enceintes et les donneurs d'organes peuvent faire ce "drive test" pour l'instant. 

Nous risquons d'être en rupture de stocks. On espère que nos commandes seront vite honorées

Les laboratoires ont reçu plusieurs centaines de tests : "Les tests vont vite partir et nous risquons d'être en rupture de stocks. On espère que nos commandes seront vite honorées", confie Pierre-Yves Guillot, président des laboratoires Astralab en Limousin avant de poursuivre : "Il nous a fallu un minimum de logistique. La toile de tente a été fourni par la mairie de Limoges (pour le site du Pont-Neuf) puis pour le matériel dont nous avons besoin pour effectuer les dépistages, nous avons fait appel au mécénat. On manquait de matériels de protection alors on l'a sorti de nos réserves. _Je n'ai que des masques FFP2 périmés, c'est catastrophique_."

Les deux "drive test" des laboratoires Biolyss peuvent faire des tests pendant deux semaines, bien équipé. "Nous ne pouvons pas ouvrir plus de drive car les équipements manquent. Je pense qu'on aura le soutien de l'Agence Régionale de Santé locale, notamment pour les masques FFP2. _Nous nous préparons à utiliser d'autres techniques de prélèvements pour augmenter le volume de tests_", précise Eric Sevin, président des laboratoires Biolyss. 

Pour Pierre-Yves Guillot tout est une question de moyens. Le président des laboratoires Astralab a fait appel à un réseau d'entrepreneurs pour recevoir du matériel. Il a pu être "dépanné" par des viticulteurs et négociants de la filière de Cognac en Charente qui ont fourni des blouses de protection, des charlottes et des gants. Il en appelle à ce jour à la solidarité de chacun. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu