Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Confinement - Coronavirus : 100% solidaire

Face au manque de respirateurs, Décathlon offre ses masques de plongée aux hôpitaux

-
Par , France Bleu, France Bleu Nord
France

Le groupe français a annoncé ce lundi 30 mars qu'il bloquait la vente de ses masques de plongée Easybreath pour en faire don aux hôpitaux qui le demandent.

Les premiers tests sur le masque Décathlon Easybreath ont été menés en mars 2020 dans les laboratoires de la société Isinnova, dans le Nord de l'Italie.
Les premiers tests sur le masque Décathlon Easybreath ont été menés en mars 2020 dans les laboratoires de la société Isinnova, dans le Nord de l'Italie. © Maxppp - Antonio Balasco

Transformer un masque de plongée Décathlon en pièce de respirateur pour les patients malades du Covid-19. L'idée est née en Italie il y a deux semaines et se concrétise dans des hôpitaux italiens et belge. D'abord prudente sur l'efficacité de l'invention, l'enseigne nordiste d'équipements sportifs a annoncé sur Twitter, ce lundi 30 mars, qu'elle faisait don de tous ses masques Easybreath aux hôpitaux et soignants. Le modèle concerné est celui qui couvre tout le visage, remplaçant les habituels masque et tuba.

Déjà utilisés en Italie et en Belgique

C'est un ancien médecin de la province de Brescia dans le Nord du pays, l'une des régions les plus touchées par la pandémie, qui est à l'origine de ce projet. Transformer le masque de plongée intégral de Décathlon en pièce de respirateur pour les patients malades qui doivent être placés sous assistance. 

Il a proposé à une société spécialisée dans les projets innovants de fabriquer une petite valve que l'on accroche à la place du tuba pour raccorder le haut du masque aux appareils qui alimentent les patients en air. Le prototype a été testé dans un hôpital du Nord de l'Italie, et la protection civile de Brescia en a tout de suite commandé plusieurs centaines.

Testés comme masques de protection pour les soignants

Le projet a vite germé dans d'autres pays. Un hôpital bruxellois l'utilise pour des patients qui ont des atteintes respiratoires sévères, ce qui permet d'éviter l'intubation par la trachée. Dans les hôpitaux français, nous n'avons pas encore recensé de tests sur les patients. Mais à l'université de technologie de Belfort-Montbéliard, les masques ont été adaptés pour les soignants eux-mêmes, cette fois en tant que masques de protection.

Décathlon a créé une adresse e-mail destinée aux hôpitaux et soignants qui veulent commander des masques de plongée : easybreath-covid19@decathlon.com

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu