Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Faut-il supprimer 200 lits au CHU de Caen ? Des parlementaires posent la question au ministre de la Santé

Des députés et sénateurs du Calvados ont écrit au ministre de la Santé, Olivier Veran, pour l'interpeller sur la fermeture de 200 lits au CHU de Caen. Une réduction de la capacité d'accueil actée dans le projet de reconstruction de l'hôpital caennais qui doit être achevé en 2026.

La député socialiste du Calvados, Laurence Dumont, interroge le ministre de la Santé sur le CHU de Caen
La député socialiste du Calvados, Laurence Dumont, interroge le ministre de la Santé sur le CHU de Caen © Maxppp - .

En première ligne dans la lutte contre le coronavirus, le centre hospitalier universitaire de Caen pourrait-il perdre 200 lits dans le futur ? C'est ce qui a été arrêté, en 2015, dans le cadre du projet de reconstruction du CHU de Caen dont les travaux doivent démarrer cette année pour une livraison complète en 2026. Une décision qui interroge aujourd'hui la députée socialiste Laurence Dumont.

"La crise sanitaire doit nous faire réfléchir, estime la parlementaire de gauche, notamment sur ce qui a pu être pensé avant. La crise a révélé une vraie fragilité du système de santé en France. Parfois de façon très violente dans certains territoires même si tout ça a été compensé, et faut le rappeler, par un incroyable dévouement des personnels soignants. Mais on ne peut pas gérer "l'après crise" dans ce domaine et dans d'autres, comme si rien ne s'était passé."

Construit dans les années 70, le CHU de Caen sera remplacé par un nouvel hôpital en 2026
Construit dans les années 70, le CHU de Caen sera remplacé par un nouvel hôpital en 2026 © Radio France - Olivier Duc

Des parlementaires de tout bord politique mobilisés

Invité de France Bleu Normandie, Laurence Dumon a relaté ses échanges avec la communauté médicale du CHU de Caen. "Les médecins nous explique qu'ils n'ont pas été capable de faire baisser comme ça le nombre de lit" en référence à la réduction capacitaire de 200 lits qui est demandé pour le futur hôpital. Alors la député socialiste a décidé d'alerter le gouvernement. "Je poserai directement la question au ministre de la Santé à l'Assemblée nationale le mardi 19 mai".

Dans sa démarche de saisir Olivier Véran, Laurence Dumont a été suivie par d'autres parlementaires du Calvados issus de toutes tendances politiques. Ainsi son courrier a été signé par les députés appartenant à la majorité : Fabrice Le Vigoureux et Alain Tourret (LREM), les sénatrices Corine Feret (PS) et Sonia de la Provôté (Union Centriste). Le président de région Hervé Morin a lui aussi écrit, dans le même sens, au ministre de la Santé "et je crois aussi le maire de Caen" indique l'élue socialiste.

Retard dans la livraison du nouveau CHU ?

Ce changement du nombre de lits dans le futur centre hospitalier caennais pourrait-il retarder les travaux ? L'élue avoue l'ignorer. "Nous ne sommes pas des techniciens de la Santé." Et demande donc au gouvernement d'y répondre.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu