Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Faye-l'Abbesse : Comment va s'organiser l'hôpital Nord Deux-Sèvres ?

jeudi 23 novembre 2017 à 6:12 Par Noémie Guillotin, France Bleu Poitou

A Faye-L'Abbesse, le site de l'hôpital Nord Deux-Sèvres doit ouvrir le 4 juin 2018. 85% du chantier est désormais réalisé. Le bâtiment se divise en quatre niveaux avec l'objectif de faciliter la prise en charge des patients et le travail du personnel.

L'hôpital Nord Deux-Sèvres de Faye-L'Abbesse est doté d'un héliport
L'hôpital Nord Deux-Sèvres de Faye-L'Abbesse est doté d'un héliport © Radio France - Noémie Guillotin

Faye-l'Abbesse, France

Un bâtiment de 27 000 m², 2,7 kilomètres de couloirs. 1800 portes. Les chiffres du site de l'hôpital Nord Deux-Sèvres, à Faye-L'Abbesse, ont parfois de quoi donner un peu le tournis. Ce nouvel hôpital doit regrouper les activités de médecine, de chirurgie et d'obstétrique des hôpitaux de Thouars, Parthenay et Bressuire.

Les services répartis sur quatre niveaux

  • -1 : Pharmacie, stérilisation, laboratoire
  • Rez-de-chaussée : Urgences, consultations, imagerie médicales (avec notamment un IRM et deux scanners), unité d'hospitalisation de courte durée
  • 1er étage : Chirurgie et hépato-gastro-entérologie, maternité, blocs opératoires, chimio...
  • 2e étage : Médecine, soins de suite de réadaptation et unité de médecine ambulatoire

Avec un total de 298 lits et places. Avec à chaque étage un code couleur pour s'y retrouver plus facilement.

Voici la future salle de réveil de l'hôpital Nord Deux-Sèvres à Faye-L'Abbesse - Radio France
Voici la future salle de réveil de l'hôpital Nord Deux-Sèvres à Faye-L'Abbesse © Radio France - Noémie Guillotin

Simplifier le parcours du patient

L'idée est de simplifier le parcours du patient. Il y aura un guichet unique pour les consultations juste après l'entrée principale. Et d'améliorer la qualité au travail pour le personnel. Des pièces dédiées au rangement du matériel sont prévues, "et ces équipements seront amenés par des logisticiens pour que l'infirmière se centre sur son patient", explique Sophie Labart, directrice adjointe de l'hôpital Nord Deux-Sèvres.. Il y aura aussi une équipe de bio-nettoyage centralisée pour intervenir dans les locaux commune. Et un système de pneumatiques : "aujourd'hui les infirmières font des prises de sang et elles ou des aides-soignants sont obligés d'emmener les tubes au laboratoire. Là, à Faye-L'Abbesse, on aura un système de tuyaux, on met le prélèvement sanguin dans une cartouche et elle est directement envoyée au laboratoire", raconte la directrice adjointe.

Attirer des médecins

La CGT a notamment exprimé son inquiétude sur les départs de médecins et la difficulté de recruter. "On a des équipes de quatre à cinq médecins dans les services mais parfois ce n'est pas suffisant pour les besoins de notre territoire", reconnaît Sophie Labart. L'heure est donc au recrutement. Le CHNDS recherche des pédiatres, des radiologues, des cardiologues... Au total, entre 800 et 900 personnes travailleront sur le site de Faye-L'Abbesse. Il doit accueillir son premier patient le 4 juin 2018. Le basculement des services est prévu sur une période de trois semaines, au rythme d'un service par jour.

Ce patio de l'hôpital Nord Deux-Sèvres a déjà sa couleur - Radio France
Ce patio de l'hôpital Nord Deux-Sèvres a déjà sa couleur © Radio France - Noémie Guillotin