Santé – Sciences

Financer la recherche contre le cancer et égayer le quotidien des malades, objectifs de l'association M la vie avec Lisa

Par Mathilde Montagnon, France Bleu Saint-Étienne Loire mardi 24 janvier 2017 à 18:53

Les infirmières de l'institut Lucien Neuwirth découvrent les sacoches apportées par l'association
Les infirmières de l'institut Lucien Neuwirth découvrent les sacoches apportées par l'association © Radio France - Mathilde Montagnon

350 élèves des lycées Étienne-Mimard de Saint-Étienne et Adrien-Testud au Chambon-Feugerolles vont courir à 14h lundi prochain 30 janvier au stade Méons. L'initiative est de courir au profit de l'association "M la vie avec Lisa".

Un cabas rempli de pochettes colorées Odile Viallon arrive à l'institut Lucien Neuwirth de Saint-Priest-en-Jarez. La responsable de l'association M la vie avec Lisa apporte des sacoches en tissus, realisées sur mesure par des bénévoles pour y glisser les pompes à morphine des malades du cancer. Depuis la création de l'association, elle en distribué 400 en tout, dans le service oncopédiatrique de l'hôpital nord de Saint-Étienne, au centre Léon-Bérard de Lyon, à l'institut Curie de Paris, mais également dans des hopitaux à Villejuif, Bordeaux ou Marseille.

Ces petites sacoches permettent d'égayer, un peu, le quotidien des malades selon Chloé Vétard. Pour cette cadre de santé à l'institut Lucien Neuwirth cela peut "_redonner un peu de gaieté dans beaucoup de morosité finalement parce que le cancer ça a plutôt un coté triste que gai malheureusemen_t". Les sacoches sont fabriquées par des bénévoles, des particuliers, des clubs de couture, mais aussi des lycéens, comme ceux de Danielle Casanova à Givors, ou des Argouges à Grenoble qui ont des filières vêtement, ou métier de la mode.

M la vie avec Lisa pour écrabouiller la maladie comme disait Lisa à ses enfants

Lisa était une jeune femme, maman de deux enfants de 3 et 5 ans. Elle était atteinte d'un cancer le sarcome d'Ewing et elle est décédée en septembre 2014. Ce sont ses parents qui ont fondé l'association pour prolonger son combat. Et la couture était une chose importante pour elle raconte sa mère Odile Viallon "Lisa quand elle a été diagnostiquée elle est tombée dans la couture, ça lui plaisait beaucoup, beaucoup. Et puis on s'est dit que pour lui rendre hommage on allait tirer ce fil là et réaliser des sacoches pour égayer un peu le quotidien des patients".

L'association M la vie avec Lisa récolte également des fonds pour financer la recherche contre le cancer et notamment les sarcomes, cancers rares dont souffrait Lisa. "Ce sont des cancers connus mais rares et c'est vrai que la recherche médicale pour être efficace, les forces sont plus orientées vers les cancers les plus fréquents, reconnait Odile Viallon. C'est un petit coup de pouce. On a parfois l'impression que c'est une goutte d'eau dans un océan de besoins. Mais ils nous disent que non". Depuis la création de l'association en septembre 2014, M la vie avec Lisa a déjà récolté 33 000 euros.