Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Finistère : les infirmiers libéraux appelés à la rescousse pour assurer des tests Covid-19

Par

Face à l'augmentation très importante de la demande de tests Covid-19 dans le Finistère depuis quelques jours, la fédération nationale des infirmiers libéraux dans le Finistère lance un appel à ses troupes pour se mobiliser et aider les laborantins.

Covid-19 : dans un laboratoire d'analyse, traitement des échantillons, sous hotte, avant analyse et détection de la présence du virus, mai 2020 Covid-19 : dans un laboratoire d'analyse, traitement des échantillons, sous hotte, avant analyse et détection de la présence du virus, mai 2020
Covid-19 : dans un laboratoire d'analyse, traitement des échantillons, sous hotte, avant analyse et détection de la présence du virus, mai 2020 © Radio France - Alexandre Berthaud

Les infirmiers libéraux sont appelés à la rescousse dans le Finistère pour réaliser des tests Covid-19. Les laboratoires privés et publics sont au maximum de leurs capacités dans le département ces derniers jours avec 900 tests par jour mais ils manquent de bras , ce qui explique que les délais sont parfois longs.

Publicité
Logo France Bleu

Luc Miossec, le président de la Fédération nationale des infirmiers libéraux dans le Finistère appelle ses collègues à se mobiliser : "Le plus simple est de se rapprocher des laboratoires d'analyse médicale pour voir quand et comment cela peut s’organiser. On fait appel aux bonnes volontés, aux collègues qui ont du temps entre deux tournées ou qui sont en vacances".

La mobilisation est importante car chaque infirmier peut faire 20 à 30 prélèvements à l'heure. Luc Miossec a déjà reçu une dizaine de réponses positives sur le centre de Quimper.

De nouveaux drive de tests

Il faudra aussi dégager de nouveaux espaces d'où l'idée de nouveaux drive-covid à Brest ou Quimper : "On peut organiser un drive en un jour ou deux si on a assez de personnels disponibles". 

Il faut savoir que tous les infirmiers diplômés d'État ont la qualification nécessaire pour le faire, il n'y a pas besoin de formation spécifique. Et Luc Miossec rappelle qu'au besoin "il y a des vidéos officielles sur Internet pour s'assurer des bons gestes et il faut bien sûr avoir les équipements spécifiques pour ne pas se mettre en danger".

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu