Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Finistère : quel bilan trois semaines après le début de la vaccination contre le Covid ?

-
Par , France Bleu Breizh Izel

Voilà près de trois semaines que la vaccination a débuté pour les personnels soignants et les résidents des Ehpad, et près d'une semaine pour les personnes âgées de 75 ans et plus. Quel premier bilan dans le Finistère ?

L'objectif des 13.000 personnes vaccinées avant la fin du mois de janvier dans le Finistère sera largement dépassé, assure le préfet
L'objectif des 13.000 personnes vaccinées avant la fin du mois de janvier dans le Finistère sera largement dépassé, assure le préfet © Radio France - Typhaine Morin

Le ministre de la Santé Olivier Véran avait annoncé l'objectif : un million de personnes vaccinées d'ici la fin du mois de janvier. Pour le Finistère, cela représente 13.000 personnes. Selon le préfet du département, Philippe Mahé, l'objectif sera dépassé : 20.000 personnes seront vaccinées. 

11.500 personnes vaccinées

Depuis le début de la campagne de vaccination dans le Finistère, le 4 janvier pour les personnels de santé et les résidents des Ehpad et le 18 janvier pour les personnes âgées de 75 ans et plus, 11.429 personnes ont été vaccinées. Dans le détail, 5.100 professionnels de santé ont été vaccinés, 4.921 résidents des 147 Ehpad du département, 1.284 personnes de plus de 75 ans et 53 personnes à haut risque, essentiellement des personnes en milieu hospitalier. 

Pour les îliens

Dès que de nouvelles doses de vaccin seront disponibles, la cadence augmentera, promet ce vendredi le préfet du Finistère. Pour favoriser cette campagne de vaccination, Philippe Mahé a annoncé ce vendredi que deux dispositifs allaient être déployés pour la mi-février. "Pour les îliens de Ouessan, Molène, Sein, Batz, avec le Sdis, les pompiers, nous allons organiser des journées de vaccination en lien avec les maires, et les professionnels de santé des îles", explique le préfet Philippe Mahé. 

Un vaccino-bus

La vaccination va aussi se déployer dans les territoires ruraux. "Pour les monts d'Arrée, où il y a un certain nombre de communes un peu isolées, et sur la Cap Sizun, où nous organiserons la mise en place d'un vaccino-bus, en lien avec les maires, pour les personnes qui sont à domicile et qui ne peuvent vraiment pas se déplacer, où il y a des difficultés d'accès à des centres de vaccination ambulatoires", assure le préfet du Finistère. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess