Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Fortes chaleurs ce week-end : les conseils pour se protéger

samedi 30 juin 2018 à 11:36 - Mis à jour le samedi 30 juin 2018 à 20:06 Par Xavier Demagny, France Bleu

Le thermomètre doit approcher les 35 degrés et même au-delà par endroits en France samedi et dimanche. De fortes chaleurs contre lesquelles il faut se protéger pour éviter la déshydratation ou le petit malaise.

Par ces fortes températures, mieux vaut s'hydrater pour éviter le coup de chaud.
Par ces fortes températures, mieux vaut s'hydrater pour éviter le coup de chaud. © Maxppp -

Pic de chaleur attendu ce week-end, partout en France. Samedi et dimanche, le thermomètre va atteindre les 30 à 35 degrés, jusqu'à 37 par endroits selon les dernières prévisions de Météo France. Le département du Rhône a d'ailleurs été placé en vigilance orange canicule. 

Pour faire face à ces vives températures et éviter le "coup de chaud", voici quelques conseils utiles à appliquer, donnés par le docteur Patrick Assyag, cardiologue interrogé ce samedi par franceinfo. 

  • Bien s'hydrater : boire de l'eau et des boissons non sucrées et non alcoolisées,
  • Passer un linge frais sur le corps, se protéger du soleil et se couvrir la tête,
  • Limiter les efforts physiques : ils "demandent une énergie supplémentaire et entraînent une élévation du débit cardiaque" qui peut être dangereuse, 
  • Privilégier les endroits frais et rester, si possible, à l'intérieur entre 12 et 16 heures.

Des symptômes clairs 

En cas de "coup de chaleur", il ne faut pas hésiter à contacter le médecin ou le Samu. Les symptômes sont "très clairs", explique Patrick Assyag : "Les crampes musculaires, une fatigabilité, des nausées, une élévation de la température, des maux de tête, la somnolence, quelquefois une agressivité.

S'ils sont accompagnés d'une forte fièvre, supérieure à 40 degrés, il faut appeler d'urgence un médecin voire le Samu. "Un coup de chaleur peut entraîner une urgence, cela peut aller jusqu'au coma thermique" alerte le médecin.