Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Frédéric Sausset, amputé des quatre membres, de retour sur le circuit Bugatti

samedi 4 mars 2017 à 19:18 Par Maïwenn Lamy, France Bleu Maine et France Bleu

Le pilote amputé des quatre membres avait participé aux 24 Heures du Mans en 2016. Depuis il a créé sa propre académie, la SRT41 Académie. Ce samedi, il a offert un tour de circuit à Paul, 11 ans, atteint d'une maladie rare.

Paul, 11 ans, a pu faire un tour du circuit Bugatti à bord de l'Audi R8 de Frédéric Sausset
Paul, 11 ans, a pu faire un tour du circuit Bugatti à bord de l'Audi R8 de Frédéric Sausset © Radio France - Maïwenn Lamy

En se réveillant, Paul ne savait pas du tout ce qui l'attendait. "Quand maman m'a dit "habille-toi avec ta tenue Frédéric Sausset", je me suis quand même douté de quelque chose", sourit-il. Le pilote lui a offert une journée pleine de surprises, qui a débuté par un tour du circuit Bugatti. Paul est ressorti de l'Audi R8 des étoiles plein les yeux. "A la deuxième ligne droite, là-bas, on est monté à plus de 200 km/h, explique-t-il, dans certains virages je partais quand même un peu sur le côté".

L'arthrite juvénile idiopathique : un handicap invisible

Paul est atteint d'une maladie orpheline : l'arthrite juvénile idiopathique, une maladie qui touche les enfants avant 16 ans et pour laquelle aucun traitement n'a encore été découvert. "Le corps se rebelle contre les articulations, explique Lydie, sa maman. _C'est une maladie invalidante, fatigante, avec des traitements lourds et c'est à vie. Il s'agit d'un hancicap invisible : là, vous voyez Paul debout, mais dans une heure, il peut très bien avoir besoin de son fauteuil roulan**_t**".

Il faut se battre et s'accrocher à une passion pour oublier cette saloperie de maladie, Frédéric Sausset.

Paul et Frédéric Sausset se connaissent déjà depuis un bon moment. Ils se sont rencontrés lors d'une séance de dédicaces pendant les 24 Heures du Mans 2016. Depuis ils échangent presque chaque jour par messages. "On parle un peu de tout, des difficultés qu'on rencontre. Il y a un mot que ma mère m'a dit : "c'est comme un psy pour toi", raconte Paul. Il faut dire que Frédéric Sausset est bien placé pour comprendre son combat. En 2012, il est amputé des quatre membres après avoir contracté une grave infection. S'en suivent de longues et douloureuses semaines de rétablissement et de rééducation. "Ce que j'essaie de lui transmettre, c'est qu'il faut se battre et essayer de s'accrocher à une passion pour qu'il oublie cette saloperie de maladie. Je sais par expérience que quand on a la tête qui est prise par quelque chose qui nous plaît, on oublie les douleurs et le quotidien qui n'est pas facile", explique le pilote.

En France, on estime qu'entre 2000 et 4000 personnes sont atteintes d'arthrite juvénile idiophatique, la maladie de Paul.