Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Gastro-entérite : l'épidémie gagne du terrain, signe que les gestes barrières sont moins respectés

-
Par , France Bleu

La France n'avait pas connu d'épidémie de gastro-entérite l'hiver dernier, grâce notamment aux confinements et à l'application stricte des gestes barrières. Mais depuis quelques semaines, les contaminations repartent en France, le signe d'un relâchement des gestes barrières.

L'épidémie de gatro-entérite continue de gagner du terrain en France.
L'épidémie de gatro-entérite continue de gagner du terrain en France. © Maxppp - Richard Villallon

L'année dernière, la France n'avait pas connu d'épidémie de gastro-entérite : une conséquence du respect des gestes barrières par les Français. Mais, selon les données publiées par le réseau Sentinelles, mercredi 20 octobre 2021, les bénéfices des gestes barrières ne sont pas observables cette année et les taux d'incidence dans les régions la semaine dernière, sont comparables à ceux observés habituellement.

Selon le réseau Sentinelles, l'épidémie a encore gagné du terrain cette semaine. La gastro-entérite sévit particulièrement dans les Hauts-de-France et en PACA depuis maintenant quinze jours. Depuis cette semaine la Normandie est également fortement touchée, ainsi que la Bourgogne et le Sud-Ouest. 

Une grande partie du territoire métropolitain est désormais concerné par l'épidémie de gastro-entérite.
Une grande partie du territoire métropolitain est désormais concerné par l'épidémie de gastro-entérite. © Visactu

Relâchement des gestes barrière

Dans son dernier bulletin sur les maladies hivernales, datant du 20 octobre, Santé publique France, confirme le retour des maladies de l'hiver, rappelant qu'elles avaient pu être évitées l'an passé grâce aux différentes mesures de distanciation sociale et au respect des gestes barrières au plus fort de l'épidémie de Covid-19. 

Une étude Ifop pour XLoveCam publiée le 15 octobre dernier, confirme un relâchement des gestes barrières en France. On y apprend notamment que seulement trois Français sur quatre se lavent systématiquement les mains après être allés aux toilettes, et que six Français sur 10 affirment de nouveau faire la "bise" à leur entourage.  

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Un constat que fait sur France Bleu Lorraine Nord Pour René Paulus, président du conseil de l'Ordre des pharmaciens du Grand Est :"On constate en pharmacie une baisse notable de délivrance de gel hydroalcoolique. C’était quelque chose qui nous semblait acquis pendant les deux ans de crise sanitaire. Et on s’aperçoit qu’il y a un certain relâchement."

On estime que, chaque hiver, les gastro-entérites aiguës (GEA) hivernales sont à l’origine de 1,4 à 4,0 millions de consultations en médecine générale. La transmission des gastro-entérites aiguës virales étant majoritairement interhumaine, les mesures de prévention sont essentiellement basées sur l’application de mesures d’hygiène, en particulier des mains.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess