Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Grâce à un appel aux dons, César, 4 ans, part se faire opérer aux États-Unis

mercredi 7 novembre 2018 à 1:45 - Mis à jour le mercredi 7 novembre 2018 à 21:48 Par Olivia Cohen, France Bleu La Rochelle et France Bleu

César, contaminé par un cytomégalovirus, part ce samedi se faire opérer aux États-Unis grâce à un appel aux dons qui a permis à sa famille, qui vit sur l'île de Ré, de récolter les 70 000 euros nécessaires.

Pierre, Auguste , Eva, Arsène, Marine et César, famille soudée
Pierre, Auguste , Eva, Arsène, Marine et César, famille soudée © Radio France - Olivia Cohen

Le Bois-Plage-en-Ré, France

Le départ est prévu ce samedi 10 novembre. Grâce à un appel aux dons relayé sur les réseaux sociaux et grâce notamment à une vente aux enchères de vin, César, petit Charentais-maritime de 4 ans, va pouvoir se faire opérer à Saint-Louis, dans le Missouri, aux États-Unis. 

"On avait besoin de 50 000 euros pour l'opération et 20 000 euros de faux frais" - Marine, la maman

"On a même récolté plus que prévu", se réjouit Pierre, le père de César qui tient un bar à vins à Saint-Martin-en-Ré. C'est une opération très coûteuse : 50 000 euros, ainsi que 20 000 euros pour financer le séjour sur place.

Une famille soudée

César vit sur l’île de Ré avec sa famille, ses deux parents Marine et Pierre, ses deux grands frères Auguste et Arsène et sa grande sœur Eva. Il a été victime d’un cytomégalovirus pendant la grossesse de sa mère, ce qui a entraîné une paralysie de son cerveau et lui a laissé des séquelles notamment pour marcher. "Mais c'est un petit garçon comme les autres, il marche juste différemment", assure son grand frère Arsène, 11 ans.

L’opération qu’il s'apprête à subir, qui lui permettra de ne pas perdre l'usage de ses jambes en grandissant, ne se pratique pas en France, c’est donc un long voyage qui l’attend : plusieurs heures de vol avec sa maman pour rallier Saint-Louis où il restera 5 semaines. L'opération doit avoir lieu le 15 novembre, suivra ensuite la rééducation. "C'est un peu inquiétant cette opération, ça va peut-être lui faire mal", souffle Auguste, son plus jeune grand frère.

La famille veut aider à son tour

Le reste de la famille doit rejoindre Marine et César sauf Eva, qui reste à la maison car il y a le bac à la fin de l'année.  Pour aider d'autres personnes concernées par le handicap, la famille a fondé son association, "César marche avec vous"

Marine est déjà en contact avec 7 familles qui auraient besoin d'aide : "On a bénéficié d'un tel soutien, on veut rendre la pareille. On s'estime chanceux !" Eva, son aînée et en terminale ES, confirme : "Depuis que César est là, on s'entend mieux, on est plus soudés, il nous a unis autour de lui, on ne se chamaille plus pour des des bêtises." Sa mère lui a promis de lui envoyer des messages, des vidéos , des photos jusqu'au retour de César courant décembre.