Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Un nouveau dispositif pour permettre aux jeunes sportifs de réaliser un électrocardiogramme à l'hôpital de Châteauroux

mercredi 13 septembre 2017 à 5:00 Par Adèle Bossard, France Bleu Berry

Il est recommandé pour les jeunes sportifs de faire un électrocardiogramme tous les 3 ans : impossible en Berry à cause du manque de médecins. Mais grâce au nouveau dispositif "Cœur et sport 36", ce sont des cardiologues parisiens qui analysent l'électrocardiogramme réalisé à Châteauroux.

Les résultats de l'électrocardiogramme sont ensuite envoyé à des cardiologues parisiens par téléphone.
Les résultats de l'électrocardiogramme sont ensuite envoyé à des cardiologues parisiens par téléphone. © Radio France - Adèle Bossard

Châteauroux, France

C'est l'embouteillage en ce moment chez les médecins généralistes pour obtenir son certificat médical, indispensable pour obtenir une licence en club de sport. Mais en plus de ce certificat, la société française de médecine du sport recommande aux jeunes sportifs, entre 12 et 35 ans, de réaliser un électrocardiogramme tous les 3 ans. Cela permet de prévenir la mort subite qui frappe les jeunes sportifs atteints de malformation cardiaque, et qui touche un sportif tous les 2 à 3 ans dans l'Indre.

Sauf qu'en Berry, les cardiologues sont submergés et incapables de recevoir en plus de les consultations actuelles des dizaines de jeunes sportifs pour de tels tests. L'Indre compte deux fois moins de cardiologues que la moyenne nationale et il faut attendre 7 à 8 mois pour obtenir un rendez-vous. Le nouveau dispositif "Cœur et sport 36", lancé en septembre, permet aux jeunes sportifs d'obtenir un électrocardiogramme analysé par des cardiologues parisiens en quasi temps réel.

Comment ça marche ?

Il faut d'abord passer la traditionnelle consultation chez un généraliste, pour obtenir un certificat d'aptitude au sport. Et à ce moment là, en plus, vous remplissez un questionnaire sur vos antécédents, votre état physique. C'est ce document qui permet de prendre rendez-vous, en ligne, sur le site Doctolib. Tout se fait par internet : 22 créneaux sont disponibles chaque mercredi.

Une fois le rendez-vous pris, vous venez faire votre électrocardiogramme à l'hôpital de Châteauroux et les résultats sont envoyés à un groupe de cardiologues parisiens dans la foulée. En une dizaine de minutes, pas plus, ils l'analysent et renvoient les résultats par fax.

  • Si votre électrocardiogramme est normal : rien à signaler, vous pouvez tranquillement faire du sport pendant 3 ans et revenir pour le prochain examen.
  • S'il est anormal, vous êtes alors pris en charge par le service de cardiologie de l'hôpital de Châteauroux.

La consultation coûte en tout 20 euros, payable par chèque sur place, au centre de suite et de réadaptation de l'hôpital de Châteauroux. Cette somme permet au dispositif d'être totalement auto-financé.