Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Grand témoin : "la Covid a changé notre manière de fonctionner" pour le Dr Yacine Hussein du CH Laval

-
Par , France Bleu Mayenne

L'année 2020 restera pour longtemps une année très particulière marquée par l'épidémie de Covid-19. Dans un entretien, le docteur Yacine Hussein revient ce lundi sur les difficultés du service réanimation, sur l'évolution de l'épidémie et sur la campagne de vaccination prochaine.

Hôpital de Laval (illustration)
Hôpital de Laval (illustration) © Radio France - Martin Cotta

Le docteur Yacine Hussein est médecin au service réanimation du centre hospitalier de Laval. Cette année, il a été confronté de plein fouet à l'épidémie de Covid-19, qui encore aujourd'hui épuise ses équipes. Pour lui, on est encore loin d'avoir décroché de cette épidémie. Mais ce médecin reste optimiste ce lundi. Pour lui, la campagne de vaccination prochaine permettra de soulager les hôpitaux et d'enfin voir le bout du tunnel. 

"À l'hôpital, nous avons tous peur d'une possible troisième vague, qui pourrait être très meurtrière avec les réunions de famille", soupire le Dr Yacine. L'une des problématiques que le Dr Yacine a rencontrée cette année, c'est que la Covid-19 est une maladie que l'on ne connaissait pas, et qu'elle est assez imprévisible. "Malgré les difficultés, nous avons fait face. Nous avons exposé nos familles, nos proches, mais tous ensemble, nous avons fait face et nous continuons de faire face", se rassure le Dr Yacine Hussein. 

Cela a complètement changé notre manière de fonctionner - Dr Yacine

"On n'était pas habitués à tout cela : mettre des surblouses, des lunettes, etc... pour pouvoir accéder aux chambres ou se déplacer. Cela a complètement changé notre manière de fonctionner au service réa de Laval", explique-t-il. Le Dr Yacine évoque aussi les difficultés de la confrontation quotidienne à la mort. "On est sans cesse confronté à la mort, mais on n'a pas le choix malheureusement. Et c'est dur. Mais sur tous les patients qui entrent au service réanimation, beaucoup en ressortent. C'est la fierté de notre métier", confirme le docteur de Laval. 

2021, l'année de l'espoir

Le docteur Yacine pense que la Covid-19 va encore faire parler d'elle en 2021, avec une résurgence de l'épidémie, fin janvier, début février. Il faut selon lui, apprendre des deux premières vagues, et ainsi trouver un équilibre, éviter la surcharge du service réanimation et gérer la fatigue des soignants. "La vaccination va nous aider. Elle peut casser le cycle de contamination, et donc le cycle des malades." Le docteur Yacine pense que la Covid-19 va encore faire parler d'elle en 2021, avec une résurgence de l'épidémie, fin janvier, début février. 

Il faut selon lui, apprendre des deux premières vagues, et ainsi trouver un équilibre, éviter la surcharge du service réanimation et gérer la fatigue des soignants. Et croire à la prochaine campagne de vaccination : "La vaccination va nous aider. Elle peut casser le cycle de contamination, et donc le cycle des malades. J'ai beaucoup d'espoir en ce vaccin, il va nous sauver", lance le docteur Yacine. 

Réécouter l'interview de notre Grand Temoin le docteur Yacine Hussein du service réanimation de Laval

Choix de la station

À venir dansDanssecondess