Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Grande collecte de sang à Sens à l'heure du coronavirus

-
Par , France Bleu Auxerre

Ce samedi 12 septembre, l'Etablissement Français du Sang (EFS) et les clubs Rotary de Sens et de Pont d'Yonne organisaient leur grande collecte annuelle de sang. Mais cette année, en pleine épidémie, le contexte était très particulier.

Infirmiers, médecins et donneurs étaient tous masqués à la grande collecte organisée par l'Etablissement Français du Sang à Sens ce samedi 12 septembre
Infirmiers, médecins et donneurs étaient tous masqués à la grande collecte organisée par l'Etablissement Français du Sang à Sens ce samedi 12 septembre © Radio France - Mathilde Bouquerel

"Soufflez bien ... Je vous pique ... Ça y est, ça va ?" Ce pourrait être une scène tout à fait normale de don du sang ce samedi 12 septembre au Cours Tarbé à Sens

D'ailleurs cette grande collecte organisée par l'Etablissement Français du Sang (EFS) et les clubs Rotary de Sens et de Pont d'Yonne a lieu tous les ans à la même date depuis maintenant cinq ans. Mais sous le barnum cette année, tout le monde porte un masque, épidémie de coronavirus oblige.

Une collecte désormais sur rendez-vous

Si les dons de sang se sont maintenus pendant le confinement, leur nombre a chuté pendant la période estivale. Pour rassurer les donneurs et leur permettre de participer à la collecte en toute sécurité, un protocole sanitaire très stricte a été mis en place. 

Première innovation : la collecte se fait désormais sur rendez-vous, via le site Internet conçu spécialement par l'EFS. "Comme ça, on peut gérer l'affluence", explique Cécile Maillet-Mignot, chargée de communication Nord Bourgogne à l'EFS, "Et en fonction des personnes inaptes à donner leur sang ou de celles qui ne se présentent pas, on peut accepter des donneurs sans rendez-vous."

Pour participer à la collecte, il faut obligatoirement s'inscrire sur le site mon-rdv-dondesang.efs.sante.fr
Pour participer à la collecte, il faut obligatoirement s'inscrire sur le site mon-rdv-dondesang.efs.sante.fr © Radio France - Mathilde Bouquerel

Un protocole sanitaire très stricte

Une fois sur place, chaque donneur se voit remettre un masque chirurgical neuf. Et chaque fauteuil et outil utilisé comme celui de prise de tension est soigneusement désinfecté entre les dons.

"Les candidats au don qui ont contracté des symptômes évocateurs du coronavirus ou ont reçu un diagnostic positif dans le mois précédent la candidature sont écartés temporairement", ajoute Christophe Barisien, responsable de l'activité prélèvement à l'Etablissement Français du Sang Bourgogne-Franche-Comté, "De même pour les candidats qui ont été en contact avec une personne positive."

Les personnes testées positives au coronavirus doivent attendre un mois pour donner leur sang
Les personnes testées positives au coronavirus doivent attendre un mois pour donner leur sang © Radio France - Mathilde Bouquerel

Des donneurs un peu moins nombreux, mais présents

Des précautions qui rassurent parfaitement Christian, venu de Paron. "Ce sont des personnels médicaux, ma femme est infirmière donc je sais un peu comment ils travaillent. _Je leur fais parfaitement confiance_." 

Même son de cloche chez Stéphanie, de Montacher-Villegardin. "Je ne l'avais pas fait depuis de nombreuses années et récemment, des proches en ont eu besoin donc ça m'a donné envie de reprendre les bonnes habitudes", explique-t-elle, "Je ne me fais aucun soucis sur le respect des règles sanitaires, j'incite vraiment les gens à venir donner leur sang !" En tout ce samedi 12 septembre, 138 donneurs se sont présentés, et 119 ont pu être prélevés. C'est un peu moins que les années précédentes, avec entre 130 et 150 donneurs prélevés.

Stéphanie, venue de de Montacher-Villegardin, ne se fait aucun soucis sur le respect des règles sanitaires pendant la collecte
Stéphanie, venue de de Montacher-Villegardin, ne se fait aucun soucis sur le respect des règles sanitaires pendant la collecte © Radio France - Mathilde Bouquerel
Choix de la station

À venir dansDanssecondess