Santé – Sciences

VIDÉO - À Grenoble, 60 pompiers montent chacun un kilomètre de corde contre la maladie de Charcot

Par Alexandre Berthaud, France Bleu Isère et France Bleu samedi 17 décembre 2016 à 12:04

Passage de relais entre les deux grimpeurs, chacun va en tout monter 200 fois la corde de 5 mètres.
Passage de relais entre les deux grimpeurs, chacun va en tout monter 200 fois la corde de 5 mètres. © Radio France

L'ARSLA (Association de Recherche pour la Sclérose Latérale Amyotrophique) organisait un défi sportif de grande envergure ce samedi pour récolter des dons contre la maladie de Charcot. Soixante pompiers d'Isère et d'ailleurs montaient à la corde pour récolter des dons.

"Plus que 190 et quelques, on ne fait que s'échauffer là". Alix Cosson, pompier à Grenoble, n'a effectué que quelques-unes des 200 montées de corde prévues ce samedi. Six équipes de dix hommes s'affrontent, quatre sont des casernes de l'agglomération, mais une vient du Val d'Oise, la dernière de Paris. En tout, chaque participant doit monter deux cent fois la corde de cinq mètres, soit un kilomètre de grimpe à la force du biceps.

7000 malades en France

Barres et boissons énergisantes sont disponibles pour les pompiers, dans cette épreuve de longue haleine. Alix en est sûr pourtant, "ça va bien se passer". Il a organisé l'événement, dont le but est de récolter des dons contre la maladie de Charcot. Le défi porte le nom de son père, Max Cosson, diagnostiqué il y a un an et demi de cette terrible maladie. Les malades perdent peu à peu l'usage de tous leurs muscles. Max est aujourd'hui en fauteuil, il ne peut s'exprimer que grâce à un système de commandes oculaire.

La vente de gâteaux tout au long de l'événement permettait de récolter des fonds pour ARSLA - Radio France
La vente de gâteaux tout au long de l'événement permettait de récolter des fonds pour ARSLA © Radio France

En France, 7000 personnes sont atteintes par cette maladie dégénérative, l'association ARSLA en aide environ 1500. "C'est énorme ce que les pompiers vont faire aujourd'hui, cette maladie est peu connue et grâce à des jours comme aujourd'hui les gens vont être sensibilisés", sourit Maryvonne, la femme de Max Cosson. Son mari, en fauteuil, donnait ensuite vers 10 h 30 le coup d'envoi de cette compétition de grimpée de corde. "Ça renforce la communion entre les sapeurs-pompiers, et ça nous permet, grâce à l'animation et la vente de petits gâteaux, tee-shirts, de récolter des dons".

Ravitaillement obligatoire pour les gros bras ! - Radio France
Ravitaillement obligatoire pour les gros bras ! © Radio France