Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Grenoble : un plan blanc "collectif" déclenché par les principaux acteurs de santé du territoire dont le CHUGA

-
Par , France Bleu Isère

Le Centre Hospitalier Universitaire Grenoble Alpes (CHUGA) avait déjà déclenché un premier "plan blanc" à la rentrée, mais il avait été levé rapidement. Cette fois, les professionnels de santé choisissent de se mobiliser collectivement pour faire face à l'augmentation des cas de Covid-19.

L’hôpital de Grenoble la Tronche
L’hôpital de Grenoble la Tronche © Radio France - Stéphane Milhomme

C'est inédit. Pour faire face à l'afflux de patients contaminés par le coronavirus, les principaux acteurs de la santé du territoire de Grenoble décident de déclencher un plan blanc collectif, ce lundi 28 à 13h. Le CHUGA l'annonce dans un communiqué et explique qu'il détaillera tout ça mardi 29 septembre dans une conférence de presse. Décision coordonnée avec l’Agence Régionale de Santé Auvergne-Rhône-Alpes et l’ensemble des acteurs territoriaux de santé, hospitaliers et libéraux.

Qui sont ces acteurs ? 

Le CHU Grenoble Alpes, le Groupement Hospitalier Mutualiste, la Clinique des Cèdres, la Clinique Belledonne, le Centre Hospitalier de La Mure, le Centre Hospitalier de Saint-Laurent-du-Pont, le Centre Hospitalier de Saint-Geoire-en-Valdaine, le conseil départemental de l’Ordre des médecins, l’URPS (Union Régionale des Professionnels de Santé) médecins libéraux.

Quelle est la situation ?

L'augmentation du nombre de cas de personnes touchées par le Coronavirus conduit plusieurs établissements médicaux du territoire à se mobiliser ensemble, et fait inédit, ils vont coordonner leurs efforts pour faire face à la crise. L'idée est d'anticiper et d'éviter une nouvelle vague incontrôlable.

Le CHUGA est à 47 % du maximum de patients hospitalisés durant la première vague

Pourquoi ce plan blanc collectif ? 

Le préfet de l'Isère, Lionel Beffre, le disait déjà dans son point de situation vendredi dernier, mais le CHUGA insiste : "un taux d’incidence de 253 pour 100 000 habitants et un taux de positivité de 17,07 % sur la métropole grenobloise (données Santé Publique France au 27/09), l’ensemble des indicateurs confirme et démontre que la transmission de l’infection à SARS-COV-2 s’est intensifiée de manière très marquée ces dernières semaines, et notamment auprès des personnes les plus à risque ou les plus vulnérables. Au CHU Grenoble-Alpes, le nombre de patients accueillis ne cesse d’augmenter depuis début septembre avec, à ce jour, 61 patients hospitalisés (...), soit 47 % du maximum de patients hospitalisés durant la première vague (130)".

"Contrairement à la première vague, la prise en charge des patients COVID se fait également dans les autres établissements du territoire" est-il écrit dans le communiqué. "Le Groupe Hospitalier Mutualiste compte ainsi, à ce jour, 11 patients COVID dont 3 en soins critiques".

Quelles sont les mesures prises ? Ce plan blanc territorial permet aux établissements de santé du territoire : 

  • d’organiser un ajustement progressif et concerté de l’activité médicale sur le territoire 
  • d’optimiser les capacités d’accueil en soins critiques (réanimation et soins continus), en médecine et en chirurgie 
  • de prioriser, plus encore, le recours aux tests COVID. 
  • de préserver les professionnels de santé et leurs conditions de travail 
Choix de la station

À venir dansDanssecondess