Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Grippe aviaire : 2000 canards abattus pour une suspicion "très forte" dans un élevage de Baigts-de-Béarn

La préfecture des Pyrénées-Atlantiques annonce ce lundi soir qu'un premier élevage béarnais est suspecté d'abriter des cas de grippe aviaire. "Un abattage préventif et anticipé" de plus de 2000 palmipèdes a été ordonné. 26 communes des Pyrénées-Atlantiques sont désormais en zone réglementée.

26 communes des Pyrénées-Atlantiques passent en zone réglementée pour lutter contre la grippe aviaire.
26 communes des Pyrénées-Atlantiques passent en zone réglementée pour lutter contre la grippe aviaire. © Radio France - Daniel Corsand

Après les Landes, les Pyrénées-Atlantiques touchées à leur tour par l'Influenza aviaire. La préfecture annonce ce lundi soir "une suspicion clinique très forte" dans un élevage de Baigts-de-Béarn. "Un abattage préventif et anticipé a été ordonné aujourd’hui sur la base de symptômes évocateurs d’Influenza Aviaire et de premiers résultats positifs au laboratoire des Pyrénées et des Landes", poursuit le communiqué. Selon nos informations un peu plus de 2000 canards ont été abattus.

26 communes en zone réglementée

Selon le dernier bilan publié ce week-end par le ministère de l'agriculture, le nombre de foyer de contamination en France a triplé en à peine trois jours. On en comptait ce dimanche 61 foyers dont 48 dans les Landes. Les Pyrénées-Atlantiques s'ajoutent à la liste, en plus des 15 communes en zone réglementée, onze nouvelles s'ajoutent à cette liste.

La liste des communes du 64 concernées :

  • Bellocq, Lahontan, Puyoo, Bonnut et Saint-Girons-en-Béarn sont en zone de surveillance suite à la confirmation de deux foyers respectivement à Pouillon et Gaujacq, dans les Landes ;
  • Les communes d’Arget, Cabidos, Castéide-Candau, Labeyrie, Malaussanne, Montagut, Morlanne, Piets-Plaisance-Moustrou, Saint-Médard et Sault-de-Navailles sont aussi en zone de surveillance suite à la confirmation de deux foyers à Cazalis et Monségur, dans les Landes ;
  • Les communes de Baigts-de-Béarn, Bérenx, Làa-Mondrans, Lanneplàa, L'Hopital d'Orion, Orthez, Ramous, Saint-Boès, Salles-Mongiscard, Salies-de-Béarn et Sallespisse passent en zone de contrôle temporaire liée à la suspicion de Baigts-de-Béarn.

La préfecture des Pyrénées-Atlantiques précise qu'un nouvel arrêté va être pris pour que les onze communes limitrophes de Baigts-de-Béarn passent en zone réglementée, et ainsi rendre possible également dans ces communes des abattages préventifs.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess