Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Grippe dans un Ehpad du Loiret : un seul décès sur six est "formellement dû à l'épidémie", selon l'établissement

lundi 28 janvier 2019 à 17:46 Par Christophe Dupuy et Antoine Denéchère, France Bleu Orléans et France Bleu

Les visites restent interdites à l'Ehpad "Les Ombrages", à la Chapelle-Saint-Mesmin, au moins jusqu'à jeudi. Six personnes qui présentaient des syndromes grippaux, dont deux salariés, sont mortes ces derniers jours, mais selon l'établissement, un seul décès est "formellement dû" à la grippe.

Les visites restent interdites à l'Ehpad "Les Ombrages", de la Chapelle-Saint-Mesmin
Les visites restent interdites à l'Ehpad "Les Ombrages", de la Chapelle-Saint-Mesmin © Maxppp - Christelle Gojard

La Chapelle-Saint-Mesmin, France

Selon la direction des deux établissements de la Chapelle-Saint-Mesmin touchés par une épidémie de grippe (l'Ehpad "Les Ombrages et le entre de rééducation "Les Coteaux"), une seule personne est "formellement morte des suites de la grippe" : il s’agit d'une résidente de 86 ans décédée samedi dernier à l’hôpital d’Orléans et qui n’était pas vaccinée, indique Edwige Rivoire, directrice générale de l'Ugecam Centre. 

Les deux personnels soignants décédés n'étaient pas vaccinés (ARS)

La cause du décès n'est pas confirmée en revanche pour les trois autres patients touchés par la grippe mais qui étaient vaccinés. Concernant les deux personnels soignants morts la semaine dernière, la directrice générale de l’Ugecam Centre ne souhaite pas en dire plus, mais l'agence régionale de santé indique que ces deux personnes n'étaient pas vaccinées. 

Pas de confinement, mais des visites interdites jusqu'à jeudi

Les deux établissements de La Chapelle Saint-Mesmin ne sont pas confinés : les allées et venues sont limitées au strict nécessaire. Le personnel, ainsi que les patients (pour des consultations externes) peuvent entrer et sortir. En revanche les visites des familles sont toujours suspendues, "a priori jusqu'à jeudi prochain". Une vingtaine de patients restent touchés par la grippe ce lundi mais leur état "est en cours d'amélioration", indique l'Ugecam Centre.

26 enfants ont visité la maison de retraite mercredi dernier

La mairie de la Chapelle Saint-Mesmin tient, par ailleurs, à rassurer les familles des 26 enfants d'un centre de loisirs de la commune qui ont passé "une heure et quart" dans l'établissement mercredi dernier avant d'avoir eu connaissance de cette épidémie de grippe : "la direction de l’établissement indique que _les enfants n’ont pas été en contact avec des personnes malades_", indique la mairie. "Après avoir été informée  vendredi par l’établissement, la Ville s’est mise immédiatement en relation avec l’Agence Régionale de Santé pour s’assurer de la conduite à tenir et le maire a dans le même temps pris la décision d’informer les familles concernées de la situation en recommandant de consulter un médecin en cas de survenance de symptômes grippaux."