Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Vaccin contre la grippe : la campagne lancée ce mardi, la vaccination possible dans les pharmacies partout en France

- Mis à jour le -
Par , France Bleu

La campagne de vaccination contre la grippe saisonnière commence ce mardi. Avec une particularité cette année : il sera possible de se faire vacciner en pharmacie, partout en France, et sous certaines conditions.

La campagne de vaccination contre la grippe pour la saison 2019-2020 débute le mardi 15 octobre.
La campagne de vaccination contre la grippe pour la saison 2019-2020 débute le mardi 15 octobre. © Maxppp -

La campagne nationale de vaccination commence ce mardi, annonce sur son site internet l'Assurance maladie. Comme chaque année, les autorités de santé publique appellent les personnes les plus susceptibles d'être contaminées par la grippe saisonnière à se faire vacciner.

Un vaccin remboursé à 100%

Pour cette saison 2019-2020, le ministère de la Santé a prévu de simplifier la démarche pour les personnes majeures. "Toutes les personnes majeures éligibles à la vaccination, qu’elles aient ou non été déjà vaccinées, peuvent retirer leur vaccin à la pharmacie sur présentation de leur bon de prise en charge et se faire vacciner par le professionnel de leur choix : médecin, sage-femme, infirmier ou pharmacien volontaire", explique l'Assurance maladie. La prescription préalable du médecin reste nécessaire pour les patients de moins de 18 ans.

Le vaccin est remboursé à 100%, sur présentation de ce bon de prise en charge.

La vaccination en pharmacie généralisée à toute la France

La grande nouveauté, cette année, c'est la généralisation à toute la France du test effectué depuis deux ans dans quatre régions (Auvergne-Rhône-Alpes, Hauts-de-France, Nouvelle-Aquitaine, Occitanie). À partir de ce 15 octobre, il sera donc possible, partout dans le pays, de se faire vacciner en pharmacie

Cette possibilité ne concerne cependant pas l'ensemble de la population, mais uniquement les personnes pour qui la vaccination est recommandée. Il s'agit des plus de 65 ans, des patients atteints de certaines maladies chroniques (diabète, insuffisance cardiaque ou respiratoire...), des femmes enceintes et des personnes souffrant d'obésité morbide, soit quelque 12 millions de personnes, selon le ministère de la Santé.

10% de patients vaccinés en plus dans les quatre régions test - Gilles Bonnefond, président de l'Union syndicale des pharmaciens d'officine

L'expérimentation, ces deux dernières années, "a été efficace puisqu'on a progressé sur les quatre régions en deux ans de 10% du nombre de patients vaccinés", a affirmé ce mardi matin sur franceinfo Gilles Bonnefond, président de l'Union syndicale des pharmaciens d'officine. "Du moment qu'on simplifie le parcours du patient, la facilité de se faire vacciner rend la vaccination beaucoup plus accessible pour les patients", a-t-il ajouté. "Une vaccination dure moins de 10 minutes, l'espace de confidentialité existe dans plus de 80% des pharmacies, on peut donc faire une offre globale sur le territoire qui a du sens", s'est-il enfin félicité.

La grippe a tué 9.900 personnes en 2018-2019

L'an dernier, l'épidémie de grippe avait causé la mort d'environ 9.900 personnes, selon un bilan dressé en avril par Santé publique France. Une mortalité moins élevée que la moyenne des années précédentes, mais cependant "importante" compte-tenu de la courte durée de l'épidémie (deux mois). La grande majorité de ces décès liés à l'épidémie avait touché des personnes âgées de 75 ans ou plus. 

Le vaccin avait eu une "efficacité modérée" et "variable selon les souches virales", avait conclu l'organisme.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu